Politique

Législatives 2016: Benkirane se réunit avec les leaders de 8 partis

Abdelilah_Benkirane
Dans le cadre des préparatifs des prochaines législatives, le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, s’est réuni, mardi à Rabat, avec les leaders et responsables de huit partis politiques.

Ont participé à cette réunion de concertation, à laquelle ont assisté, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad et le ministre délégué à l’Intérieur, Cherki Drais, des dirigeants et représentants du Parti du Rassemblement National des Indépendants (RNI), du Mouvement Populaire (MP), du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), du Parti de la Justice et du Développement (PJD), du Parti de l’Istiqlal (PI), du Parti Authenticité et Modernité (PAM), de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) et de l’Union Constitutionnelle (UC).

Dans une allocution de circonstance, Benkirane a indiqué que la tenue de cette réunion de concertation a pour objectif d’accompagner les mesures opérationnelles et d’ordre technique relatives à l’organisation des prochaines échéances électorales, ajoutant qu’il tiendra également des réunions avec d’autres leaders de partis politiques déclinée en deux séances afin de garantir les conditions idoines du dialogue.

Lors de ces rencontres préliminaires de concertation, a précisé Abdelilah Benkirane, il sera procédé à l’examen des lois et des dispositions garantissant le déroulement de ces élections dans de bonnes conditions et ce, dans le but de mettre en œuvre les orientations royales et en harmonie avec les dispositions de la Constitution.

En outre, il a fait savoir que le Maroc a franchi des pas importants en matière de démocratie, des libertés et des droits de l’Homme, estimant que la consécration de ce choix se reflète de manière significative lors des élections qui constituent un test pour les administrations, le gouvernement et les partis politiques d’un pays.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette réunion, le secrétaire général du MP, Mohand Laensar, a souligné que cette réunion préliminaire des partis politiques représentés au Parlement avec le Chef du gouvernement, les ministres de l’Intérieur, et de la Justice et des Libertés, qui supervisent l’opération électorale, a été une opportunité pour mettre en exergue l’unanimité autour de la nécessité que ces échéances soient « transparentes » et « honorent le Maroc ».

Laensar a fait savoir que d’autres réunions auront lieu avec la présidence du gouvernement destinées à évaluer les lois et à prendre note de l’ensemble des dispositions visant à garantir la réussite de ce scrutin, sous la supervision des ministres de l’Intérieur, de la Justice et des Libertés et sous la présidence du Chef du gouvernement.

Quant au secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah, il a noté que cette réunion a été « bénéfique » et ne constituait pas une rencontre d’échange de positions de manière diplomatique, dans la mesure où, a-t-il affirmé, elle a permis de dégager une volonté commune visant à aborder la question des élections dans le cadre du « consensus ».

Lors de cette réunion, a-t-il ajouté, les participants ont échangé leurs points de vue sur plusieurs questions, en particulier celles inhérentes à la transparence du processus électoral, l’augmentation du taux de participation, la rationalisation du paysage politique, la préservation de la pluralité d’opinion et la participation féminine.

Ces questions sont examinées dans le cadre d’autres réunions aussi bien avec le chef du gouvernement qu’avec les ministres de l’Intérieur, de la Justice et des Libertés en vue de parvenir dans la mesure du possible à une position commune à leur sujet, a t-il dit. De son côté, le secrétaire général du PI, Hamid Chabat, a déclaré que cette réunion a été une occasion ayant permis d’examiner plusieurs questions relatives à l’opération électorale, entre autres, les listes électorales, le seuil et la liste nationale.

Tout un chacun est appelé à se mobiliser en vue de garantir une participation forte aux prochaines législatives et leur conférer la transparence et la crédibilité, a-t-il signalé, estimant que le lancement précoce de ces concertations permettra de réviser les différentes lois y afférentes.

Le secrétaire général du PAM, Ilyas el Omari, a indiqué, pour sa part, que cette réunion préliminaire, à l’appel du Chef du gouvernement, est une rencontre d’échange de vues, relevant que d’autres rencontres auront lieu dans l’objectif d’examiner de manière exhaustive l’ensemble des questions et qui devront être inclues dans les lois régissant les prochaines échéances.

map

Comments
To Top