Societe

Maroc: Hausse des températures de 0,5 à 1°C à l’horizon 2020

chaleur-soleil
Les températures moyennes annuelles devraient connaître une hausse de 0,5 à 1 degré Celsius à l’horizon 2020 et de 1 à 1,5 degré Celsius aux horizons 2050 et 2080, sur l’ensemble du Royaume.

C’est ce qui ressort des projections de la troisième communication nationale du Maroc à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (TCN).

La communication, dont les résultats ont été présentés mardi à Rabat, relève une tendance à la baisse des cumuls annuels des précipitations qui varie entre 10 et 20 % pour atteindre 30 % sur les provinces sahariennes à l’horizon 2100.

« Le changement climatique est déjà en cours au Maroc au vu des tendances climatiques observées entre 1960 et 2005 », fait savoir la communication présentée lors d’un séminaire sur « la politique du changement climatique au Maroc: réalités et perspectives ».

Les températures moyennes annuelles ont augmenté de 1,0 à plus de 1,8 C et les précipitations ont subi un déclin qui varie entre 3 et 30 % avec une baisse de 26 % dans la région Nord-Ouest du pays considérée comme la zone la plus humide du Maroc.

Les projections climatiques ont porté sur les précipitations annuelles et les températures moyennes annuelles pour deux scénarios du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat (GIEC), Representative Concentration Pathway (RCP) 2.6 et RCP 8.5 et pour les échéances fixées par le GIEC dans son 5ème rapport.

La vulnérabilité aux impacts du changement climatique au Maroc a été traitée pour les secteurs importants de l’économie tels que les ressources en eau, l’agriculture et les forêts, à l’échelle nationale et au niveau de deux zones choisies dans le sud du pays, à savoir le bassin de Souss-Massa et la zone des oasis.

Comments
To Top