Sport

Gianni Infantino promet de « ramener la FIFA au football »

Gianni Infantino
Le nouveau président de la Fédération internationale de football (FIFA), le Suisse Gianni Infantino, a promis d’œuvrer à « ramener la FIFA au football » et restaurer la crédibilité de l’institution.

« Je travaillerai sans relâche pour ramener le football à la FIFA et ramener la FIFA au football, c’est ce que nous devons faire », a déclaré le successeur de Sepp Blatter devant les médias.

Il a formé le voeu que le football « se développe partout dans le monde et que l’on perçoive la FIFA comme une organisation qui aide chaque pays à développer le football ». Lors du congrès extraordinaire tenu vendredi, le président de la commission des réformes, François Carrard, a présenté un projet de 62 pages destiné à « opérer un changement dans le fonctionnement de l’institution ».

« Ces réformes sont nécessaires pour imposer un profond changement de culture à la FIFA. Il y aura plus de démocratie, il y aura une meilleure gouvernance grâce à une séparation des pouvoirs, il y aura plus de transparence et il y aura plus de femmes », a-t-il déclaré.

Des dizaines de dirigeants du football, dont certains anciens présidents de fédérations nationales et continentales, ont été inculpés depuis mai dernier dans le cadre d’enquêtes pour corruption présumée lancées par la justice américaine et la justice suisse.

Les suspensions infligées à Michel Platini et Sepp Blatter ont été réduites de huit à six années par la commission des recours de la FIFA, qui a partiellement confirmé les sanctions prises en première instance tout en leur accordant des circonstances atténuantes.

Platini et Blatter avaient été tous deux suspendus par la commission d’éthique de la fédération dans le cadre de l’enquête sur le versement au profit du Français de près de deux millions d’euros en février 2011 pour une mission de conseiller effectuée entre 1998 et 2002.

Comments
To Top