Politique

Vol de bijouteries à Dakhla: « le chef comptait rejoindre Daech »

specialforces-bcij
Le chef de la bande criminelle impliquée dans le vol de bijouteries à Dakhla comptait utiliser le butin pour rejoindre Daech, rapporte la BCIJ

Le chef de la bande criminelle, dont les membres ont été arrêtés le 23 février pour leur implication dans le vol de bijouteries à Dakhla, comptait utiliser le butin pour rejoindre Daech sur la scène syro-irakienne afin d’acquérir une expérience de combat avant de retourner au Maroc pour y perpétrer des opérations destructrices, a affirmé jeudi le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ).

Le BCIJ, qui relève de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a indiqué, dans un communiqué, que les services de sécurité ont procédé le 23 février à l’arrestation d’une bande criminelle composée de six extrémistes pour leur implication dans le vol de bijouteries à Dakhla, au cours duquel ils se sont emparés de quantités importantes de bijoux à l’aide d’armes blanches et de cagoules.

L’enquête menée par le BCIJ avec les membres de cette bande criminelle a révélé que le chef de la bande tenait à domicile des réunions secrètes à Dakhla au cours desquelles il a réussi à inculquer à ses acolytes les idées extrémistes de l’organisation dite « Etat islamique » et à les convaincre de la légitimité des vols qu’ils commettent, précise la même source.

Le chef de cette bande a également planifié d’utiliser les fonds provenant de ces opérations criminelles pour financer son voyage vers les camps de « Daech » sur la scène syro-irakienne en vue d’acquérir une expérience de combat de terrain dans la perspective de retourner au Royaume pour y exécuter des opérations destructrices, a ajouté le BCIJ.

Les mis en cause seront déférés à la justice aussitôt terminée l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet.

Comments
To Top