Economie

Le port de Tanger ville fait peau neuve

port_tanger
L’état d’avancement de la mise en œuvre du projet de reconversion du port de Tanger ville a atteint, à fin février dernier, 95 pc pour le port de plaisance

Les travaux d’infrastructures et de construction du club nautique et du port de pêche sont en phase d’achèvement, selon la société d’aménagement de la zone portuaire de Tanger ville (SAPT).

Ainsi, le stade d’avancement des travaux de reconversion de l’ancien port de pêche en un bassin de plaisance, d’une capacité d’accueil de 600 anneaux, est à 95 pc. La structure des pontons est désormais mise en place et les pontons y seront fixés dans les jours qui viennent, a expliqué un rapport de la SAPT, parvenu mardi à la MAP, notant que la Société a entamé, en juillet 2015, la commercialisation des anneaux de la première tranche du bassin de plaisance, qui sera doté d’une capacité d’accueil de 800 anneaux, dont la mise en activité est prévue pour l’été 2016.

Pour leur part, les bâtiments qui abriteront les futurs cafés et restaurants de la zone d’animation du nouveau port de plaisance sont en phase d’achèvement, et seront dès le mois d’avril prochain mis à la disposition des candidats retenus suite à un processus d’appel à manifestation d’intérêt, afin qu’ils puissent entamer les travaux d’aménagement en vue de démarrer leur activité durant la période estivale de 2016. Concernant le club nautique, les travaux de construction de gros oeuvres sont en phase d’achèvement. Aussi, une zone dédiée aux services annexes de la marina (conciergerie, services de location de bateaux et agents d’information touristique) est en cours de construction, dont les travaux seront achevés dans deux mois, a précisé la même source.

En outre, et afin de répondre au besoin en stationnement, la Marina de Tanger sera dotée d’un parking couvert de 440 places à proximité de la zone d’animation, dont les travaux sont en phase de finition.

La réalisation, l’équipement et l’exploitation des zones d’hivernage et de réparation des bateaux de plaisance (chantier naval) ont été attribués à un opérateur spécialisé suite à un appel à manifestation d’intérêt, a noté la même source, précisant que les préparatifs sont en cours pour débuter les travaux d’aménagement de cette plateforme.

La SAPT a également fait savoir que les travaux du nouveau port de pêche sont en phase finale d’achèvement. Une commission a été mise en place pour assurer le transfert des différentes filières liées aux activités de la pêche de l’ancien port de pêche vers les nouveaux locaux du nouveau port de pêche, dont la mise en service est prévue en principe pour juin 2016. Ce nouveau port de pêche vise à améliorer les conditions de travail des professionnels de la pêche en leur offrant des installations plus modernes, et contribuera ainsi au développement de la filière pêche dans la région.

Ces installations comportent des unités pour la pêche artisanale, la pêche côtière, la pêche hauturière, ainsi que des locaux pour les mareyeurs, des unités de conditionnement, des usines à glace, des stations de carburant, un chantier naval et une halle au poisson.

Aussi, pour garantir de meilleures conditions de sécurité, une unité de protection civile sera mise en place au sein du port de pêche.

S’agissant des travaux de la nouvelle mosquée, qui sera bordée d’une esplanade pour une meilleure intégration entre le port et la ville, ils sont en cours d’achèvement.

Par ailleurs, dans le cadre de l’amélioration de l’environnement immédiat du port, la SAPT a entrepris des travaux de restauration de la muraille de la Kasbah, dont la première tranche entre Dar El Hajoui et Dar el Baroud est déjà achevée depuis septembre 2014, alors que la deuxième tranche entre Dar El Baroud et Borj Naam est à 45 pc. En ce qui concerne la troisième tranche entre Dar el Baroud et le marché de poisson, l’entreprise a été adjugée et les travaux débuteront incessamment. La mise en éclairage de la muraille est également attendue prochainement.

En ce qui concerne la rénovation de la gare maritime, les travaux vont bientôt commencer et s’étaleront sur une durée de 16 mois. L’objectif étant l’amélioration des conditions de transit et d’escale pour les ferrys et les bateaux de croisière.

map

Comments
To Top