Politique

Déclaration sur le Partenariat Stratégique entre la Fédération de Russie et le Royaume du Maroc

m6poutine1

Une ”Déclaration sur le Partenariat Stratégique Approfondi entre la Fédération de Russie et le Royaume du Maroc”, a été rendue publique, mardi à Moscou, à l’occasion de la visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en Fédération de Russie.

Voici le texte intégral de cette Déclaration:

”A l’invitation de Son excellence Monsieur Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Roi du Maroc a effectué, les 15 et 16 mars 2016, une visite officielle en Fédération de Russie.
Cette visite constitue un nouveau jalon dans l’histoire des relations bilatérales entre les deux pays et consolide leur amitié ancienne et leur coopération fructueuse.
Par le nombre et la portée des accords conclus, elle permet de donner corps à la volonté commune de porter le partenariat stratégique, mis en oeuvre depuis 2002, à un niveau encore plus élevé.
Au terme des discussions, la Fédération de Russie et le Royaume du Maroc conviennent de ce qui suit :

1. Grace aux efforts conjoints, soutenus et cohérents, dans le cadre de la Déclaration sur le Partenariat Stratégique du 15 octobre 2002, les relations bilatérales ont atteint un nouveau seuil qualitatif.
2. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc mettent en place un Partenariat Stratégique Approfondi, visant à contribuer à la paix et à la stabilité régionales et internationales, à oeuvrer pour la défense et la préservation des intérêts stratégiques des deux pays dans le cadre de la solidarité et de la concertation, à préserver l’intégrité territoriale des deux pays et consolider leur unité et à développer des actions de coopération et de partenariat sur l’ensemble de leurs territoires. Ils expriment leur intention de renforcer, d’une manière active et continue, le dialogue bilatéral et d’élargir la coopération dans tous les domaines.
3. La Fédération de Russie salue les réformes politiques, économiques et sociales menées au Royaume du Maroc dans les divers domaines sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
4. Le Royaume du Maroc souligne le rôle croissant de la Fédération de Russie sur la scène internationale, sa contribution significative au renforcement de la sécurité et la stabilité dans le monde, sur la base des principes d’égalité, de respect mutuel, de la coopération avec les autres Etats, de l’indépendance souveraine et de l’intégrité territoriale.
5- Les deux pays confirment leur volonté d’intensifier leurs relations bilatérales, notamment à travers la réalisation de projets communs dans des domaines tels que l’énergie, le tourisme, la haute technologie, l’agriculture, la pêche et les infrastructures de transport.
6- Les deux pays entendent augmenter considérablement le niveau de leur coopération pratique en matière d’économie, de commerce et d’investissements. Ils entendent également encourager leurs échanges commerciaux de manière à parvenir à un équilibre et accroître le volume des investissements mutuels.
7- Les deux pays prendront des mesures concrètes nécessaires pour élargir la coopération dans le domaine de l’agriculture et de la pêche maritime. Une attention particulière sera portée à l’encouragement des exportations des fruits et légumes marocains vers la Russie ainsi que des exportations de céréales russes vers le Maroc. Les procédures douanières seront, à cet effet, simplifiées à travers la mise en place d’”un corridor vert”. Dans le domaine de la pêche maritime, les deux pays ont convenu d’encourager la création d’entreprises conjointes russo-marocaines, ainsi que la formation de spécialistes de la pêche dans les établissements spécialisés.
8- La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc entendent renforcer la coopération bilatérale en matière d’énergie, y compris dans le domaine de l’approvisionnement du gaz naturel liquéfié (GNL), la création d’infrastructures gazières, l’exploration des hydrocarbures, la coopération en matière de construction et d’exploitation des moyens de production électrique et les ressources énergiques renouvelables.
9- La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc ont l’intention d’augmenter l’efficacité de leur coopération dans le domaine de la haute technologie, de développer des projets prioritaires en matière d’exploitation pacifique des sciences et technologies nucléaires, d’aviation civile et de la navigation par satellites, de réaliser des projets de collaboration mutuellement avantageux dans les secteurs de la pharmacie, de l’équipement médical, de l’industrie chimique et de la coopération industrielle.

10. Les deux pays utiliseront de manière plus efficace le potentiel de la Commission intergouvernementale mixte russo-marocaine sur la coopération économique, scientifique et technologique. Ils se félicitent de la création dans le cadre de la ladite Commission du groupe de travail sur l’industrie et entendent former de nouveaux groupes de travail.
Les deux pays se félicitent de tous les efforts et initiatives de leur secteur privé pour renforcer la coopération bilatérale.
11. Les deux pays prendront les mesures concrètes visant à renforcer la coopération en matière de tourisme, y compris l’organisation des foires touristiques, des salons et des séminaires, ainsi que l’élargissement de la formation des spécialistes du secteur hôtelier et touristique. La Fédération de Russie se félicite de l’initiative marocaine concernant l’intensification du trafic aérien entre les deux pays. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc s’emploieront à favoriser les investissements réciproques dans le domaine touristique.
12. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc ont l’intention de développer leur coopération en matière d’éducation et de culture et de favoriser les échanges d’étudiants, ainsi que l’établissement de jumelages.
13. Les deux pays continueront à développer les rapports entre les sujets et municipalités de la Fédération de Russie d’un côté, et les régions, provinces et villes du Royaume du Maroc de l’autre.
14. La Russie et le Maroc entendent renforcer leur coopération dans le domaine religieux, y compris à travers l’envoi d’imams marocains en Russie pour l’échange d’expériences, ainsi que la formation d’imams russes dans les établissements marocains d’enseignement religieux.
15. La Fédération de Russie soutient les efforts du Conseil de Sécurité et de l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général des Nations Unies, Christopher ROSS, en vue de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable au problème du Sahara Occidental, dans l’intérêt des populations et conformément aux principes et objectifs de la Charte des Nations Unies. La Fédération de Russie tient dûment compte de la position du Royaume du Maroc concernant le règlement de ce problème. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc ne soutiennent aucune tentation d’accélération ou de précipitation dans la conduite du processus politique, ni aucune sortie des paramètres déjà définis dans les résolutions actuelles du Conseil de sécurité. La Fédération de Russie prend note des projets socio-économiques dans le but du développement du territoire et de l’amélioration des conditions de vie des populations qui y vivent.
16. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc plaident pour le respect du patrimoine historique, des traditions culturelles, du système des valeurs et des choix de développement des Etats souverains. Ils réaffirment leur attachement au principe de non-ingérence dans leurs affaires intérieures, leur refus de l’unilatéralisme en dehors d’un mandat du Conseil de Sécurité de l’ONU et leur foi en un système multilatéral juste et équitable. Les deux pays adhèrent aux principes du règlement pacifique des différends et des crises. Ils sont unis dans leur volonté de voir émerger un ordre mondial multipolaire, fondé sur le respect universel des règles et des principes du droit international et le rôle central des Nations Unies.
17. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc entendent approfondir la coopération dans tous les domaines au sein des organisations internationales. Les deux pays réaffirment leur engagement à lutter contre toutes les formes de racisme, d’antisémitisme, d’islamophobie et de xénophobie.

18. Les deux pays soulignent la nécessité de renforcer la coopération internationale pour combattre le terrorisme international et l’extrémisme violent dans toutes leurs manifestations. Ils appellent à renforcer le rôle central des Nations Unies dans la lutte contre le terrorisme international, la criminalité transnationale organisée, la corruption et d’autres défis de nature criminelle. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc se félicitent de la signature de la Déclaration russo-marocaine sur la lutte contre le terrorisme international.
19. Le Royaume du Maroc salue l’initiative du Président de la Fédération de Russie, SEM Vladimir Poutine d’établir le front élargi de lutte contre le terrorisme sur la base des standards juridiques internationaux et la Charte des Nations Unies et qui opérera avec le consentement et la coordination étroite avec les Etats qui supportent le fardeau de la lutte contre les extrémistes et les terroristes.
20. Les deux pays saluent les efforts internationaux de lutte contre les changements climatiques. Ils réaffirment leur disposition à apporter une contribution active à ces efforts. La Russie participera à la 22ème Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, qui se tiendra, en novembre 2016, à Marrakech.
21. Les deux pays expriment leur attachement à la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie. Ils plaident pour un règlement politique et diplomatique définitif à la crise dans ce pays. Ils appellent à une reprise, sans délais, du dialogue inclusif et direct inter-syrien sur la base des décisions du Groupe de soutien international à la Syrie, et des résolutions 2254 et 2268 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Le Royaume du Maroc salue la Déclaration conjointe de la Fédération de Russie et des Etats-Unis d’Amérique sur la cessation des hostilités qui représente l’opportunité unique pour mettre fin à la violence en Syrie.
22. Soucieux du renforcement de la paix et de la sécurité au Proche Orient et en Afrique du Nord, la Fédération de Russie et le Royaume du Maroc insistent sur l’importance capitale de parvenir à un règlement global, juste et durable du conflit israélo-palestinien, sur la base des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations Unies, de l’initiative de paix arabe, du principe de la solution de deux Etats et de la création d’un Etat Palestinien indépendant et viable avec Jérusalem-Est comme capitale. Le Royaume du Maroc reconnait le rôle important de la Fédération de Russie au sein du Quartet. La Fédération de Russie reconnaît le rôle et la contribution significative de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, en tant que Président du Comité Al-Qods relevant de l’OCI.
23. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc soutiennent le dialogue inter-libyen. Ils estiment que seule une solution politique et la formation des structures gouvernementales légitimes peuvent aboutir à la réconciliation nationale, et à mettre fin au conflit armé interne et au danger du terrorisme dans ce pays. La Fédération de Russie apprécie hautement les efforts du Royaume du Maroc pour favoriser l’entente inter-libyenne sur la base des accords de Skhirat.
24. Les deux pays appellent à un règlement politique rapide au conflit sanglant qui déchire le Yémen et crée une situation humanitaire dramatique préoccupante. Ils plaident pour la préservation de l’unité et de l’intégrité territoriale de ce pays.
25. Les deux pays expriment leur attachement au renforcement des positions de l’Afrique dans le système des relations internationales. Ils ont l’intention de coopérer étroitement sur les questions liées au développement économique des Etats africains, notamment dans le cadre d’un partenariat Russie-Maroc-Afrique. La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc accordent une grande importance à l’espace Saharo-sahélien au sein du système de sécurité du Continent africain, et plaident pour la mise en œuvre de la Stratégie intégrée de l’ONU pour le Sahel.
26. Les deux pays considèrent que leur Partenariat Stratégique Approfondi est une contribution positive et constructive au renforcement de la stabilité régionale et internationale.

map

Comments
To Top