Economie

Hydrocarbures: le Maroc dispose d’une géologie « très favorable »

forage-petrolier
Les nombreux travaux d’études de géologie ont démontré le potentiel du Maroc, a affirmé, mardi à Rabat la Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines, Amina Benkhadra.

Le Maroc dispose d’une géologie « potentiellement très favorable » aux minéralisations et à la formation de gisements d’hydrocarbures, a affirmé, mardi à Rabat, la Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra.

Les nombreux travaux d’acquisitions géophysiques, d’analyses et d’études de géologie, réalisés sur plusieurs bassins du Royaume, ont démontré le potentiel de ces zones, a souligné Mme Benkhadra lors d’une rencontre initiée par la Fondation diplomatique dédiée à la stratégie du Maroc en matière d’hydrocarbures et de mines.

Les zones les plus avancées, en termes d’exploration, voient aujourd’hui la réalisation de puits d’exploration, a-t-elle précisé, faisant savoir qu’en Onshore, des poches de gaz ont été découvertes dans le bassin du Gharb et font l’objet d’une production alimentant les industries de la région. De même, des indices de gaz ont été découverts à Sidi Mokhtar, région d’Essaouira, et à Tendrara, région des hauts plateaux, a-t-elle ajouté lors de cette rencontre marquée par la présence de plusieurs ambassadeurs accrédités au Maroc.

S’agissant de l’offshore, plusieurs régions ont démontré que le système pétrolier fonctionne comme au large de Tanger-Larache, au large d’Agadir et d’Essaouira et au large de Boujdour, a-t-elle relevé, notant que cela va demander des investissements complémentaires en termes de forage.

L’ ONHYM a attiré une trentaine de sociétés grâce au Code des hydrocarbures très actif et une politique de promotion qui fait que les entreprises font confiance au Maroc, a-t-elle relevé, notant que depuis 2014, il y a eu une réduction d’investissements au niveau international, à cause de la baisse de près de 60 pc des prix du pétrole.

Evoquant les efforts du Maroc pour drainer des investissements dans ce domaine, elle a souligné que le code des hydrocarbures et le code des miniers facilitateurs est « exceptionnellement avantageux » pour les investissements sur le plan fiscal, notant que les relations de partenariat et de coopération dans les secteurs minier et pétrolier sont construites sur la base de relations proactives conduites en parfaite transparence et confiance.

map

Comments
To Top