Politique

Droits de l’Homme: le CNDH accrédité au statut « A » à Genève

CNDH-Driss-Yazami-lutte-contre-les-violences-a-l-encotre-des-femmes_M
Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a été à nouveau accrédité au statut « A », en tant qu’organisme remplissant les conditions d’indépendance et de pluralisme.

Cette accréditation, octroyée pour une période de cinq ans (2015-2020) par le Comité international de coordination des Institutions nationales des droits de l’Homme (INDH), est la quatrième consécutive pour le CNDH puisqu’il avait obtenu la même certification en 2002, puis en 2007 et en 2011.

La remise de cette certification s’est déroulée lors d’une cérémonie organisée mercredi au Palais des Nations à Genève, à l’occasion de la 29ème réunion annuelle du CIC, qui porte désormais le nom de l’Alliance mondiale des INDH.

Le sous-comité d’accréditation relevant de l’Alliance avait examiné le dossier du CNDH en novembre 2015, en se penchant sur le cadre juridique régissant l’institution, l’application de ses prérogatives, ses actions, ses initiatives et sa gouvernance aux plans central et régional.

La cérémonie de remise des attestations d’accréditation a été présidée par Lawrence Mushwana, président sortant de l’alliance mondiale, Beate Rudolf, sa nouvelle présidente, en sa qualité de présidente de l’Institut Allemand des droits de l’Homme, ainsi que David Langtry, président du sous-comité d’accréditation.

Les Principes de Paris, adoptés par l’Assemblée générale de l’ONU en 1993, portent sur une série de règles relatives au statut juridique des institutions nationales de droits de l’Homme, leur indépendance, leurs attributions en matière de promotion et protection des droits humains, la garantie de leur pluralisme et la disponibilité des ressources leur permettant de s’acquitter de leurs missions.

A l’occasion de la 29ème réunion de l’alliance mondiale, le président du CNDH, Driss El Yazami, a présidé les travaux du conseil d’administration de l’Association francophone des Commissions nationales des droits de l’Homme (AFCNDH).

La réunion a été consacrée principalement à la présentation des rapports d’activités et financier de 2015 et du plan d’action de 2016, ainsi que la présentation du nouveau site web de l’AFCNDH.

Les principales priorités retenues pour le plan d’action 2016 sont le renforcement des capacités des Institutions nationales des droits de l’Homme, l’amélioration de la gouvernance et de la communication de l’AFCNDH, la protection de ces institutions et la recherche de nouvelles formes de financement.

map

Comments
To Top