Economie

Casablanca Finance City, 1ère place africaine et 33ème mondiale

casa-finance-city
Casablanca Finance City (CFC) est devenue aujourd’hui mardi la première place financière africaine, selon le classement du Global Financial Centers Index (GFCI)

Casablanca Finance City (CFC) est passé devant la sud-africaine Johannesburg, qui occupe dorénavant la seconde marche du podium continental, selon l’indice de référence des centres financiers internationaux.

Au niveau mondial, CFC occupe la 33ème position, toujours selon le classement GFCI (http://www.zyen.com/research/gfci.html), indique un communiqué de Casablanca Finance City parvenu mardi à la MAP. Près de cinq ans après sa création, la place financière panafricaine basée à Casablanca a donc réussi à s’imposer dans le paysage financier continental et mondial.

Le GFCI permet d’établir un classement des places financières en fonction d’un critère principal : leur compétitivité. Il se base pour cela sur deux sources de données, l’une externe qui agrège et intègre 105 indices de compétitivité parmi lesquels ceux de la Banque Mondiale, du WEF, de l’ONU ou de l’OCDE. Le second est le résultat d’évaluations de professionnels internationaux de la finance qui doivent répondre à un questionnaire comparatif intégré évaluant les places entre elles.

Depuis son lancement, Casablanca Finance City a réussi à attirer une centaine de multinationales de premier plan qui ont choisi d’opérer en Afrique à partir de la capitale économique marocaine. Parmi les groupes ayant obtenu le statut CFC, les américains Ford et AIG, la chinoise Bank Of China, BNP Paribas, Abraaj ou encore le Boston Consulting Group.

Commentant la première place obtenue par l’institution qu’il dirige, Said Ibrahimi, CEO de Casablanca Finance City, s’est dit « heureux » de voir CFC, fruit de la clairvoyance et de la volonté de SM le Roi Mohammed VI, réussir aujourd’hui à prendre la tête des places financières africaines. « Cela confirme la justesse du positionnement adopté, ce qui nous encourage à travailler davantage pour améliorer notre offre en permanence pour faire de CFC une place financière régionale reconnue sur le plan international », a-t-il ajouté.

Le rapport du GFCI exerce une influence considérable dans la prise de décision des multinationales, celles-ci l’utilisant comme baromètre pour choisir l’emplacement de leurs nouvelles filiales.

Au niveau mondial, Londres se classe en tête dans le classement dévoilé aujourd’hui, devant New York, Singapour et Hong Kong. Parmi les autres centres financiers classés dans le top dix l’on peut également citer Tokyo, Zurich, San Francisco et Toronto.

Casablanca Finance City Authority (CFCA), société anonyme de droit privé issue d’un partenariat public-privé et créée en 2010, est chargée par la loi créant la place financière du pilotage global et de la promotion institutionnelle de Casablanca Finance City (CFC). CFC est un hub économique et financier régional et une porte d’entrée privilégiée vers les pays d’Afrique et en particulier la région d’Afrique du Nord, de l’Ouest et Centrale.

Comments
To Top