Politique

Le Maroc co-présidera le Forum mondial de Lutte contre le terrorisme

terpolm
La passation de la Co-Présidence du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) de la Turquie au Maroc a eu lieu mercredi lors de la 9e réunion du Comité de Coordination du GCTF tenue à La Haye

Le Maroc assurera désormais la co-présidence aux côtés des Pays-Bas qui remplacent les Etats-Unis à la tête de ce forum qui rassemble les décideurs et les experts des principaux Etats partenaires dans différentes régions du monde en vue de partager les idées et les meilleures pratiques pour barrer la route à l’extrémisme religieux et au terrorisme international.

Intervenant à cette occasion, le ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Nasser Bourita a indiqué que le Royaume du Maroc est honoré de reprendre cette lourde responsabilité, soulignant que la coprésidence maroco-néerlandaise est le couronnement d’une collaboration fructueuse dans le cadre du Groupe de travail sur les Combattants terroristes étrangers.

Saluant les efforts déployés par les USA et la Turquie deux leaders dans la lutte contre le terrorisme ayant fait du GCTF une plateforme utile et incontournable en la matière, Bourita s’est félicité de la confiance placée par les membres du Forum en le Maroc et les Pays-Bas qui œuvreront au renforcement de l’action commune.

 »Assumer cette responsabilité reflète l’engagement clair, déterminé et constructif du Maroc dans la lutte antiterroriste, conformément aux Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI », a-t-il souligné.

Cette coprésidence traduit, ajoute le ministre, la profondeur et l’authenticité de l’engagement du Maroc pour la mise en œuvre des objectifs du GCTF et sa conviction que la lutte contre le terrorisme est une responsabilité de l’ensemble de la communauté internationale. De même qu’elle conforte la détermination du Royaume à contribuer effectivement au renforcement des valeurs d’ouverture, de dialogue, de coopération et de partage des expériences et de bonnes pratiques en la matière.

Bourita a mis l’accent par ailleurs sur les efforts déployés par le Maroc dans ce cadre notamment sa coprésidence du Groupe de Travail sur les combattants étrangers et de l’initiative conjointe avec les USA sur la sécurité des Frontières. Le Maroc a également organisé dix activités du Forum relatives aux groupes de Travail de l’Etat de droit, du Sahel et des combattants étrangers outre la 5ème réunion du comité de coordination du GCTF, a rappelé le ministre délégué.

L’engagement du Maroc est en parfaite cohésion avec ses fondamentaux et avec les objectifs de la démarche nationale portée par une stratégie multidimensionnelle et proactive intégrant sécurité, justice mais aussi développement humain durable et préservation de l’identité culturelle et cultuelle, a relevé Bourita.

Cette réunion a été l’occasion de présenter le plan d’action stratégique des Co-Présidents du GCTF pour la période 2016-2018.

Le ministre délégué a défini trois fondamentaux du plan d’action. Il s’agit de la consolidation et l’innovation, l’action au service du résultat et l’ouverture dans la cohésion portant notamment sur le renforcement de la coordination entre les membres des GCTF, ses institutions spécialisées, les Nations Unies et les organisations régionales et sous-régionales.

Le chef de la diplomatie néerlandaise, Bert Koenders a, pour sa part, salué l’accès du Maroc à la co-présidence du GCTF, estimant que les récentes attaques perpétrées notamment à Ankara, Istanbul, Lahore et Bruxelles impliquent le renforcement de l’action antiterroriste en mettant à profit les expériences accumulées en la matière.

Se félicitant de l’action et des réalisations accomplies par Washington et Ankara à la tête du forum depuis sa création, cinq ans plus tôt, Koenders a relevé que le renforcement de l’échange des informations est d’une importance majeure dans la perspective de mettre sur pied une approche à long terme notamment en matière de prévention de la radicalisation.

Le ministre néerlandais a mis en exergue par ailleurs la politique efficace du GCTF pour lutter contre le phénomène des combattants étrangers notamment ceux qui retournent dans leurs pays.

Il a par ailleurs plaidé pour le renforcement de la compréhension et la confiance mutuelle pour une meilleure coopération au sein du GCTF et des autres forums similaires pour relever les défis posés par la lutte contre les terroristes.

L’ambassadeur turc Tunc Ugdul, coprésident sortant du Forum, qui a passé en revue les actions menées par son pays à la tête du GCTF en collaboration avec les USA et les autres partenaires, a souligné que le Maroc est un partenaire de la Turquie dans plusieurs domaines y compris dans la lutte antiterroriste.

Il s’est dit confiant que le bon et fort partenariat entre le Maroc et les Pays-Bas permettra de renforcer l’action du Forum et de consolider les réalisations accomplies au cours des cinq dernières années.

Le Maroc, porté à l’unanimité à la co-présidence de ce Forum lors de la 7ème Réunion du Comité de Coordination du GCTF tenue en mai 2015 à Doha, a accédé à cette haute responsabilité à la suite d’une période de transition codirigée par les Pays-Bas et la Turquie.

Le GCTF est composé de plus de 30 membres en plus d’Etats et d’organisations partenaires dont l’ONU. Il réunit régulièrement des décideurs et des experts dans les domaines de lutte contre le terrorisme.

Les activités du Forum s’articulent autour de six groupes de travail portant sur le Sahel, la Corne d’Afrique, la justice pénale et la primauté du Droit, la détention et la réinsertion, la lutte contre l’extrémisme violent et les combattants terroristes étrangers.

Comments
To Top