Sport

Ligue de diamant: les 3 coups pour l’Afrique au Meeting Mohammed VI

meeting
La Ligue de diamant fait étape pour la première fois en Afrique ce dimanche à Rabat, où la fierté d’accueillir l’événement lors de la 9ème édition du Meeting international Mohammed VI d’athlétisme.

Début mars, Rabat avait reçu l’investiture pour la Ligue de diamant, remplaçant ainsi New York dans le circuit majeur de l’athlétisme. L’Afrique, qui a tant donné à l’athlétisme depuis un demi-siècle et qui reste son avenir, méritait cette reconnaissance.

Pour ce mariage avec le prestigieux circuit, le Meeting international Mohammed VI, qui a bâti sa réputation au fil des années jusqu’à devenir la référence du continent, offre un plateau de choix, d’où ressort l’Américain LaShawn Merritt. Le septuple champion du monde, entre 400 m et relais 4×400 m, également double champion olympique en 2008, a porté son record personnel à 43 sec 65 en 2015 pour décrocher la médaille d’argent aux Mondiaux de Pékin l’été dernier.

De son côté, Le Français Mahiedine Mekhissi, double vice-champion olympique (2008, 2012) du 3000 m steeple, effectue sa grande rentrée après un an et demi d’absence pour blessure.

Concernant les épreuves de demi-fond féminines, le 800 m s’annonce très relevé avec un duel entre la Sud-Africaine Caster Semenya et la Kényane Eunice Jepkoech Sum.

Sur le 5000 m dames, l’Ethiopienne Almaz Ayana, championne du monde en titre, a de la marge sur la concurrence.

Les concours ne sont pas en reste. L’Américain Marquise Goodwin, qui vient d’atterrir à 8,45 m à la longueur, affronte le champion du monde en salle 2016, l’Australien Fabrice Lapierre.

La Colombienne Caterine Ibarguen est elle invaincue au triple saut depuis 28 concours et sa médaille d’argent aux JO de Londres en 2012. Mais la double championne du monde en plein air (2013, 2015) s’est trouvée une rivale, qu’elle a d’ailleurs inspirée, en la jeune (20 ans) Vénézuélienne Yulimar Rojas. Rojas est devenue championne du monde en salle en mars dernier à Portland (Etats-Unis).

Côté marocain, le spécialiste marocain du demi-fond, Abdelaati Iguider, prendra part à l’épreuve optionnelle 3000m hommes qui figure pour la première fois au programme du Meeting Mohammed VI. Médaillé de bronze aux JO de Londres (2012) et aux Mondiaux de Pékin (2015), Iguider fera face à la traditionnelle armada kenyane. Pour le champion national ce sera un test idéal dans sa préparation olympique.

De leur côté, les médaillées marocaines au 800m aux championnats d’Afrique 2012, Rabab Arafi et Malika Akkaoui, devront puiser dans leurs réserves pour pouvoir battre la Russe Yekaterina Poistogova, médaillée de bronze des Jeux olympiques, et la Biélorusse Maryna Arzamasova, championne d’Europe et médaillée de bronze des Championnat du Monde en salle.

Outre Iguider, Arafi et Akkaoui, les couleurs nationales seront représentées à cette édition par Fouad El Kaâm et Amine Laâlou (1500m), Aziz Ouhadi (200m), Amine El Manaoui et Abdelatif El Guess (800m), Brahim Taleb, Hamid Ezzine, Hicham Seguini et Jaouad Chemlal (3000m steeple), Lamia El Habz et Hayat Lambraki (400m haies), Siham Hilali (800m), Salima El Ouali Alami et Fadwa Sidi Madane (3000m steeple).

Voici le programme et les horaires de la 9ème édition du Meeting international Mohammed VI, troisième étape de la Ligue de diamant :

16h00: poids dames

16h15: triple saut dames

16h20: javelot dames

16h25: perche dames

16:30: 3000 steeple dames (hors Ligue de diamant)

16h35: hauteur messieurs

16h45: 1500 messieurs (hors Ligue de diamant)

17h04: 400 m haies dames

17h15: 100 m dames

17h25: 800 m messieurs

17h33: 3000 m steeple messieurs

17h45: longueur messieurs

17h52: 110 m haies messieurs

17h55: disque messieurs

18h00: 3000 m messieurs (hors Ligue de diamant)

18h15: 200 m messieurs

18h25: 800 m dames

18h35: 400 m messieurs

18h45: 5000 m dames

Comments
To Top