Economie

Boussaid prévoit un taux de croissance au dessous de 2% en 2016

BOUSSAID
Le taux de croissance devrait se situer au dessous de 2 % en 2016, plombé par la valeur ajoutée agricole, a annoncé, lundi à Rabat, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid.

« Sur la base d’une prévision de production céréalière de 33,5 millions quintaux, la valeur ajoutée agricole connaitra une régression de 7,3 % par rapport à 2015, ce qui impactera le taux de croissance », a expliqué Boussaid, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du colloque international sur le thème « Quel modèle de développement pour l’entrée du Maroc dans le concert des pays émergents ? », qui se tiendra les 2 et 3 juin prochain à Skhirat.

En dehors des céréales, la campagne agricole enregistre de bonnes performances, notamment pour l’arboriculture fruitière qui affiche une croissance estimée à 15 %, les cultures industrielles (+5 %) et cultures maraichères (+5 %), a précisé Boussaid.

A l’exception de la branche de la chimie et parachimie, le secteur industriel connaîtra une nette amélioration, a encore dit le ministre.

L’activité touristique cumulée au Maroc a enregistré, pour sa part, une progression de 6,6 % en termes de recettes, malgré une légère baisse des arrivées (-0,5 %) et des nuitées (-0,9 %) au premier trimestre 2016 par rapport à la même période de l’année précédente, a-t-il noté.

Au niveau de la demande intérieure, la consommation des ménages, soutenue par l’évolution maîtrisée des prix à la consommation devrait tirer profit de l’évolution globalement favorable des revenus des ménages, bénéficiant, notamment, de la dynamique des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des crédits à la consommation (+5,6 % à fin mars) ainsi que de l’effet d’entrainement de la campagne agricole exceptionnelle de l’année précédente.

Les recettes des MRE ont atteint à fin avril 19,4 milliards de dirhams (MMDH) contre 18,7 MMDH un an auparavant, en progression de 4 %.

Comments
To Top