Economie

Haddad se tourne vers la Chine, premier pays émetteur de touristes

touristes-chinois
Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad a appelé, lundi à Casablanca, à saisir les opportunités que présente le marché touristique chinois

La Chine est 1er pays émetteur de touristes (98,2 millions en 2013) et 1er générateur de dépenses touristiques dans le monde (102 milliards de dollars en 2012).

Dans une déclaration à la presse en marge d’un séminaire consacré au marché touristique chinois, le ministre a rappelé que la décision royale de supprimer les visas pour les ressortissants chinois est de nature à donner une grande impulsion aux flux touristiques à destination du Maroc, ajoutant que cette cette sage décision ouvrira des perspectives énormes en terme de retombées économiques sur le secteur touristique national qui se distingue par la diversification de son produit et son aptitude à drainer plusieurs segments de touristes chinois.

Il a cité à cet effet les segments de la classe moyenne chinoise avec une élite orientée vers les expériences authentiques et la découverte du patrimoine historique et culturel, de luxe dont la clientèle est fortement motivée par le shopping ainsi que d’autres segments à haute valeur ajoutée tel que le Golf ou le tourisme de MICE (Meetings, Incentive, Convention & Events).

Le ministre a ainsi appelé à mettre en place un plan d’action à court et moyen termes, notamment par l’ouverture de lignes aériennes passant par le Moyen Orient et l’Europe, le lancement de campagnes publicitaires dans les médias chinois et l’adaptation de l’offre touristique, hôtelière et gastronomique au besoin de ce marché et la formation des guides.

Le ministère du tourisme accorde une place importante à ce marché dans sa politique de prospection dans le cadre de la vision 2020 qui a notamment pour objectif d’attirer 100.000 touristes chinois à l’horizon 2020, a rappelé M. Haddad.

Les flux touristiques en provenance de ce marché ont atteint 10.515 touristes à fin 2015 avec une hausse de 12 pc par rapport à 2014, selon des données du ministère. Ce séminaire, co-organisé par le ministère du Tourisme, l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), la Confédération nationale du tourisme (CNT) et l’Observatoire du tourisme a regroupé différents intervenants public et privé du secteur.

Comments
To Top