Societe

Fuites au bac: arrestation de 21 personnes dans plusieurs villes

baccalaureat
La police a procédé, vendredi et samedi, à l’arrestation de 21 personnes soupçonnées d’être impliquées dans des opérations de fuite des épreuves du baccalauréat.

La police judiciaire, appuyée par les services régionaux et centraux de lutte contre la criminalité informatique, ont procédé, vendredi et samedi, à l’arrestation de 21 personnes soupçonnées d’être impliquées dans des opérations de fuite des épreuves du baccalauréat, à Rabat, Salé, Témara, Kénitra, Tanger, Marrakech, Oujda, Fès, Meknès, Taza et Safi, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Ces arrestations s’inscrivent dans le cadre des investigations menées par les services de la sûreté nationale pour lutter contre les actes de fraude aux examens du baccalauréat, a précisé la DGSN dans un communique.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les personnes arrêtées, parmi lesquelles figurent des candidats aux examens du baccalauréat et des étudiants aux instituts et facultés d’informatique, sont soupçonnées d’être impliquées dans la création et la gestion de pages sur les réseaux sociaux dédiées aux fuites des épreuves tout en offrant des réponses moyennant des sommes d’argent.

Les opérations de fouille, menées par les services de sécurité, ont permis la saisie de matériel informatique connecté à Internet, outre des téléphones portables et des écouteurs utilisés pour faciliter l’opération de fraude.

Les suspects ont été placés en garde à vue sur instructions des parquets compétents, alors que les opérations préventives menées par les services de la DGSN se poursuivent en vue de lutter contre toutes les formes de fuite des épreuves des examens, a souligné la même source.

Comments
To Top