Societe

Décès d’un ressortissant subsaharien, arrêté avec des capsules de cocaïne dans ses intestins

chu-ibnrochd

Un ressortissant subsaharien, âgé de 29 ans et possédant un faux passeport émis par la Guinée-Bissau, est décédé dimanche matin au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd (CHU) de Casablanca, où il a été transporté après son arrestation à l’Aéroport Mohammed V pour présence de capsules de cocaïne dans ses intestins.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les services de sécurité de l’Aéroport international Mohammed V ont appréhendé l’individu en question samedi soir alors qu’il se trouvait à bord d’un avion en provenance de Sao Paulo (Brésil), en possession d’un faux passeport, avant que l’examen au scanner qu’il a subi au service médical de l’Aéroport ne révèle la présence d’une grande quantité de capsules de cocaïne dans ses intestins.

L’individu concerné a été transféré directement au service des urgences du CHU Ibn Rochd où il a trouvé la mort aux premières heures de dimanche, précise le communiqué, ajoutant que son corps sera préservé pour autopsie, alors qu’une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet général compétent.

Comments
To Top