Economie

Investissements: Le plan de réforme devrait générer 39.000 emplois

industrie
Le nouveau plan de réforme de l’investissement constitue « une confirmation de la réussite de l’ensemble des politiques sectorielles lancées par le Souverain », a affirmé le ministre Mohamed Boussaïd.

Le Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI, demeure très attractif pour les investissements étrangers, a relevé le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaïd, dans une déclaration à la presse en marge du lancement du nouveau plan de réforme de l’investissement, présidé par le Souverain ce lundi au Palais royal de Casablanca.

Mohamed Boussaid a souligné que « ce plan contribuera à la création de plus 39.000 postes d’emploi et générera un investissement global de l’ordre de 7,5 milliards de dirhams ».

Ce plan ainsi que les conventions et contrats d’investissement qui ont été signés revêtent une grande importance eu égard à leur contribution au tissu industriel du pays et à la dynamisation de l’investissement, outre la création d’un maximum possible de postes d’emploi pérennes, et reflètent manifestement l’orientation du Maroc pour se hisser au rang des pays industriels émergents, a noté le ministre.

De son côté, le directeur général de « Med Sourcing » et directeur délégué de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), Abderrahim Atfi, a estimé que les conventions conclues relèvent d’une importance majeure pour le secteur du textile, qui connaît désormais une nouvelle dynamique depuis le début de la mise en œuvre des dispositions de l’accord signé entre le ministère de tutelle et l’AMITH, notamment en ce qui concerne les volets relatifs à l’emploi et à l’exportation.

Pour lui, les dix conventions signées sont de nature à contribuer à promouvoir davantage le secteur, en particulier en faveur des entreprises qui opèrent dans le domaine de l’exportation vers l’Europe.

A noter que le nouveau plan de réforme de l’investissement s’inscrit en droite ligne des efforts du Royaume visant à créer les conditions idoines d’une croissance économique durable.

Comments
To Top