Politique

SM le Roi inaugure l’autoroute de contournement de Rabat

pontm6

Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI,  a procédé, jeudi, à l’inauguration de l’autoroute de contournement Rabat, un projet d’envergure qui représente des investissements de 3,2 milliards de dirhams (MMDH).

A cette occasion, le Souverain a bien voulu baptiser le premier pont haubané qui enjambe la vallée de Bouregreg et qui fait partie intégrante de cette autoroute de Son Auguste nom “Pont Mohammed VI”.

D’une longueur de 42 kilomètres, l’autoroute de contournement de Rabat, dont les travaux de réalisation ont été lancés par le Souverain au mois de février 2011, s’inscrit dans le cadre de la politique des grands chantiers structurants menée par Le Souverain depuis Son accession au Trône de Ses Glorieux Ancêtres.

Reliant les grands axes autoroutiers desservant le Sud, le Centre, le Nord et l’Est du pays, ce projet permettra de soulager la circulation sur la rocade existante de la ville de Rabat, caractérisée par une forte concentration du trafic poids-lourd, ce qui réduira considérablement l’émission de gaz à effet de serre. Elle offrira aux quelques 20.000 véhicules qui l’emprunteront chaque jour une infrastructure moderne disposant d’équipements, d’installations et de dispositifs qui assureront confort et sécurité.

Les retombées économiques du projet sont majeures sur les agglomérations de Rabat et Salé et sur la circulation de transit en termes de gains de temps, de parcours et de coût de transport.

Cette nouvelle infrastructure routière prend origine au niveau de l’autoroute existante de Casablanca-Rabat au nord de Skhirat. Elle contourne les agglomérations de Mers El Kheir, Tamesna, El Menzeh jusqu’à Technopolis à Sala Al Jadida, où elle se termine en se branchant sur le début de l’autoroute Salé-Kénitra.

Sur la plan accessibilité et connectivité, l’autoroute de contournement de Rabat comprend plusieurs aménagements : une bifurcation avec l’autoroute Casablanca–Rabat, un échangeur pour desservir la nouvelle ville de Tamesna, un échangeur au niveau de la commune de Menzeh donnant sur Boulevard Mohammed VI (Rabat), un échangeur à Sala Al Jadida et un autre au niveau de Technopolis.

L’autoroute de Contournement de Rabat franchit l’oued Bouregreg par un ouvrage d’art exceptionnel, en l’occurrence “Pont Mohammed VI”. Il s’agit du plus long pont à haubans d’Afrique, avec ses 950 mètres, ses deux pylônes de 200 mètres de hauteur et son tablier large de plus de 30 mètres. Ce pont contemporain, qui procure plusieurs avantages en termes d’esthétique, de sécurité, de prouesses techniques, et de respect de l’environnement, se distingue par son architecture s’inspirant de la civilisation arabo-musulmane dont les deux pylônes élancés sous forme d’arche symbolisent les nouvelles portes des deux villes Rabat et Salé.

Outre ce joyau architectural, la construction de l’autoroute de contournement de Rabat a nécessité la réalisation d’une multitude d’ouvrages d’arts, notamment 16 passages inférieurs, 14 passages supérieurs, 7 passages véhicules et deux passages réservés aux piétons.

Le coût de l’’ensemble des travaux de construction de l’autoroute de contournement de Rabat y compris le “Pont Mohammed VI” s’est élevé à 3,2 milliards de Dirhams, financé par la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et les fonds propres de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM).

Du point de vue exploitation, cette autoroute, qui porte le linéaire du réseau autoroutier en service à 1.630 km, fait partie du réseau national soumis à péage, elle dispose de gares sur échangeurs et d’une gare pleine voie ainsi que d’un couple d’aires de service. Cette section d’autoroute est ouverte gratuitement à la circulation jusqu’au 6 août 2016 à minuit.

map

Comments
To Top