Technologie

Technologies de l’information: Le Maroc, premier au niveau maghrébin

internet-Maroc

TECHNOLOGIE- Comment se porte le secteur des technologies de l’information et de la communication au Maroc? Le Forum économique mondial (WEF) apporte des éléments de réponse à cette question dans son dernier rapport sur les technologies de l’information et de la communication, rendu public le jeudi 7 juillet.

L’étude, consacrée à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC), établit un classement de 139 pays à travers le monde, en se basant sur des indicateurs qui concernent, entre autres, l’environnement politique et réglementaire et l’environnement des affaires, l’infrastructure technologique des pays, l’utilisation des TIC par les citoyens ainsi que les entreprises et les administrations publiques, ou encore l’impact estimé sur l’économie et la société.

Classé dans les pays à revenu moyen intermédiaire, le Maroc occupe la 78e position, avec un score de 3,9 points sur 10, juste derrière les Philippines et devant le Vietnam. Ainsi, le Maroc campe cette année sur le même rang qu’il occupait dans le classement 2015, qui comprenait 143 pays. Le Maroc reste, néanmoins, la locomotive du Maghreb: il devance la Tunisie (81e) et l’Algérie (117e).

Impact social des TIC: Le Maroc 59ème

Dans le détail, au niveau de l’environnement des TIC, le Maroc obtient un score de 3,8. La politique de régulation appliqué par le royaume lui vaudra, elle aussi, une note de 3,8, et la 70e place au niveau mondial. L’usage des TIC dans le monde des affaires a été notée avec un score de 4,1, classant ainsi le royaume 87e en la matière au niveau mondial.

Pour ce qui est de l’usage des TIC, le Maroc glane 4 points et devient le 67e pays dans le monde pour l’usage individuel des TIC, 105e pour leur usage dans le milieu des affaires et 41e pour la gouvernance. Le Maroc est par ailleurs le 110e pays dans le monde où les TIC ont un impact économiques, et le 59e où ils ont un impact social.

Dans la région MENA, les Emirats Arabes Unis (26e mondial), le Qatar (27e), Bahreïn (28e) sont en tête de peloton. Ils sont suivis de l’Arabie saoudite (33e) , de la Jordanie (60e) du Koweït (61e). Au niveau mondial, Singapour arrive en première place de l’indice NRI, suivi par la Finlande, la Suède, le Norvège et les Etats-Unis, qui complètent le top 5 mondial.

Comments
To Top