Politique

Le procès « Gdim Izik » renvoyé devant la Cour d’Appel de Rabat

gdim_izik
La Cour de Cassation a annulé, mercredi, le verdict prononcé à l’encontre des 24 personnes condamnées pour les incidents de Gdim Izik et ordonné le renvoi du dossier devant la Cour d’Appel de Rabat.

Le Tribunal militaire de Rabat avait condamné, le 17 février 2013, à des peines allant respectivement de la perpétuité à 30, 25 et 20 ans de prison ferme, les personnes impliquées dans cette affaire et qui étaient poursuivies pour « constitution de bande criminelle », « violence à l’encontre des forces de l’ordre entraînant la mort avec préméditation et complicité ».

Les incidents de Gdim Izik, qui remontent aux mois d’octobre et novembre 2010 lors du démantèlement du camps éponyme, avaient fait 11 morts dans les rangs des forces de l’ordre, dont un élément de la Protection civile, ainsi que 70 blessés parmi les forces de l’ordre et 4 parmi les civils, et d’énormes dégâts matériels dans les établissements publics et les biens privés.

Comments
To Top