Sport

JO-2016: La sélection marocaine débarque à Rio en quête de médailles

delegation_jo
Le sport marocain entame sa participation aux Jeux olympiques 2016, qui s’ouvrent officiellement vendredi à Rio de Janeiro, avec l’ambition d’occuper une place de choix dans le tableau des médailles.

Pour cette 14ème participation marocaine aux JO, le nombre record d’épreuves pour lesquelles les sportifs nationaux se sont qualifiés pourrait constituer un atout pour multiplier leurs chances de médailles et leur permettre de concrétiser leur rêve de hisser haut les couleurs nationales lors de ces joutes.

La qualification de ce nombre important d’athlètes n’est pas le fruit du hasard, mais vient couronner les efforts déployés par l’ensemble des intervenants dans la chose sportive, dans le cadre du programme de préparation des sportifs d’élite, mis en place sur hautes instructions du Roi Mohammed VI.

A travers ce programme, qui a fixé d’ambitieux objectifs à l’horizon 2020, année des JO de Tokyo, le Maroc tend à assurer les conditions propices et les moyens nécessaires pour une préparation de haut niveau basée sur des fondements scientifiques et qui est de nature à optimiser les chances de médailles olympiques pour les sportifs marocains.

Parmi les athlètes nationaux engagés à Rio, plusieurs ont atteint leur maturité technico-physique et se trouvent, par là, appelés à faire bonne figure lors de ces joutes, notamment dans les épreuves d’athlétisme, de taekwondo, de boxe et d’équitation, qui incarnent les espoirs des Marocains.

L’athlétisme, locomotive du sport marocain

A ce propos, l’athlétisme reste la locomotive du sport national lors des JO. En effet, sur un bilan total de 22 médailles (6 en or, 5 en argent et 11 en bronze), les athlètes marocains comptent à eux seuls un palmarès de 19 médailles (6 or, 5 argent et 8 bronze). En plus de l’athlétisme, seule la boxe a permis au Maroc de décrocher des médailles (3 d’argent).

Ainsi, à Rio, de grands espoirs seront placés en Abdelaati Iguider, notamment médaillé de bronze aux JO de Londres et aux Mondiaux 2015 au 1500 m et champion du monde en salle en 2012. Côté dames, on retrouve surtout Malika Akkaoui, médaillée d’or du 400m aux Jeux panarabes au Qatar.

Le contingent d’athlètes marocains comprend également Hicham Seguini (médaille de bronze aux Jeux olympiques de la jeunesse à Singapour 2010, 3000 m steeples), Hayat Lmbarki (médaillée d’argent aux championnats d’Afrique 2012) et Siham Hilali (championne du monde cadettes du 3000 m au Canada).

Ces athlètes auront la lourde tâche de conserver l’héritage des anciennes gloires qui ont glané le métal précieux olympique, à savoir Nawal El Moutawakil (Los Angeles 1984, 400m haies), Said Aouita (Los Angeles 1984, 5000m), Ibrahim Boutaib (Séoul 1988, 10.000m), Khalid Sekkah (Barcelone 1992, 10.000m) et Hicham El Guerrouj (Athènes 2004, 1500 et 5000m).

Idem pour les huit pugilistes qui défendront les couleurs nationales sur les rings de Rio et qui seront appelés à emboiter le pas aux frères Achik, Abdelhak (Séoul 1988) et Mohamed (Barcelone 1992) et à Taher Tamsamani (Sydney 2000). Les regards se tourneront particulièrement vers Mohamed Rabii (69kg), premier Arabe et Africain à décrocher la médaille d’or des championnats du monde et ce, en 2015 au Qatar.

Lors de cette édition 2016, prévue du 5 au 21 août, quarante-neuf sportifs marocains seront engagés dans 13 disciplines, à savoir l’athlétisme (20), la boxe(8), le cyclisme (3), le judo (3), le taekwondo (3), la lutte (3), l’haltérophilie (2), la natation (2), le canoë kayak (1), l’escrime (1), les sports équestres (1), le tir sportif (1) et le golf (1).

Comments
To Top