Sport

Ouverture officielle des JO de Rio, les premiers en Amérique du Sud

jo2016
Les jeux olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août) ont été officiellement ouverts, vendredi soir au stade mythique du Maracana, après une cérémonie d’ouverture haute en couleurs.

« Je déclare ouverts les jeux », a indiqué le président par intérim Michel Temer dans une déclaration ne dépassant pas quelques secondes.

Avant Temer, le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a souligné que les jeux de Rio de Janeiro contribueront à promouvoir la paix.

« Nous vivons dans un monde de crise, de méfiance et d’incertitudes, et voici notre réponse olympique : nous avons ici 10.000 des meilleurs athlètes qui sont en compétition entre eux et vivent en paix », a-t-il déclaré.

Intervenant également à cette occasion, le président du comité d’organisation des Jeux 2016, Carlos Nuzman s’est dit fier de sa ville Rio de Janeiro, en annonçant « la naissance d’un nouveau monde ».

A cette occasion, l’ancien athlète kenyan Kipchoge Keino a été honoré en devenant le premier lauréat des Lauriers olympiques pour « sa contribution remarquable à la vision, à l’idéal ou aux valeurs de l’Olympisme dans le domaine de la culture, du développement ou de la paix par le sport ».

L’ouverture de la XXXIe olympiade de l’ère moderne est intervenue à la fin d’une cérémonie d’exception où l’histoire du Brésil, ses espoirs et ses tragédies donnaient la réplique à la culture du géant sud-américain et surtout à la joie de vivre des Brésiliens.

Présence du ministre Lahcen Sekkouri

De nombreuses couleurs, des effets lumineux et des feux d’artifice ont égayé la cérémonie d’ouverture de cet événement planétaire qui s’est déroulée en présence d’une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement et de plusieurs ministres, dont le ministre marocain de la jeunesse et des sports, Lahcen Sekkouri.

Etaient également présents des représentants d’organisations internationales et des centaines de personnalités représentant le monde des sports, de la culture, de la politique et des médias.

Promesse tenue donc pour les organisateurs qui s’étaient engagés à offrir une cérémonie d’ouverture inoubliable mettant en relief l’essence de ce pays et son héritage multiethnique et multiculturel, sans oublier de mettre en relief l’autre richesse du Brésil, la nature.

La musique a également eu une place de choix lors de cette cérémonie, à l’image de l’hymne brésilien chanté en version acoustique et des compositions musicales mettant en relief la richesse de la musique brésilienne, comme « Aquele abraço », la mélodie la plus célèbre de icône brésilienne, Gilberto Gil.

Le public du stade Maracana et les quelque deux milliards de téléspectateurs qui ont suivi l’événement de par le monde ont eu droit au traditionnel défilé des délégations olympiques participant à cet événement.

Abdelkebir Ouaddar, porte-drapeau du Maroc

La délégation marocaine, composée d’une quarantaine d’athlètes engagés dans 13 disciplines sur les 26 que comptent les JO, était emmenée par le cavalier marocain, Abdelkebir Ouaddar, désigné porte-drapeau du Maroc lors de la cérémonie d’ouverture par le Comité National Olympique Marocain (CNOM).

Désigné meilleur couple mondial 2015 avec son selle Quickly de Kreisker, Abdelkébir Ouaddar est le premier cavalier marocain sélectionné pour participer aux Jeux olympiques.

Contrairement aux éditions précédentes, les jeux de Rio de Janeiro auront une équipe de réfugiés composée de dix athlètes choisis par le Comité international olympique (CIO) pour leurs capacités sportives, leurs situations personnelles et la validité de leur statut de réfugié. Parmi eux, cinq viennent du Soudan du Sud, en proie à une terrible guerre civile depuis 2013, deux de Syrie et deux judokas originaires de République du Congo qui ont trouvé l’asile au Brésil.

L’Autre moment fort de cette cérémonie a été l’allumage de la vasque olympique par l’ancien marathonien Vanderlei Cordeiro de Lima, qui avait terminé 3 ème aux JO 2004 à Athènes, alors qu’il aurait pu remporter l’or si un déséquilibré irlandais ne l’avait pas stoppé et ceinturé. Une image qui avait fait le tour du monde.

Près de 10.500 athlètes de 206 pays participent aux premiers jeux olympiques organisés en Amérique du Sud.

avec map

Comments
To Top