Societe

Séisme en Italie: un Marocain admis dans un hôpital d’Ancône

ancone
Un jeune marocain a été admis dans un hôpital d’Ancône (centre) pour blessures légères suite au tremblement de terre qui a dévasté le centre de l’Italie dans la nuit de mardi à mercredi,

Un jeune marocain a été admis dans un hôpital d’Ancône (région des Marches/centre) pour blessures légères suite au tremblement de terre qui a dévasté le centre de l’Italie dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris auprès du ministère italien des Affaires étrangères et de la coopération.

Des sources diplomatiques marocaines ont confirmé cette information à la MAP, précisant que ce jeune garagiste marocain, établi à Amatrice, l’un des villages les plus ravagés par le séisme est « actuellement hospitalisé pour blessures légères, mais son état ne suscite aucune inquiétude ».

Selon les mêmes sources, les cellules de crise constituées aux niveaux de l’Ambassade et du consulat général du Royaume à Rome tentent de s’informer également sur les raisons de l’admission de trois autres marocains dans divers hôpitaux et dont les noms figurent sur une liste du ministère italien des Affaires étrangères.

Les contacts sont en cours avec les autorités italiennes compétentes, dont les départements de l’Intérieur et des Affaires étrangères, pour s’informer si parmi les victimes du tremblement de terre figureraient des membres de la communauté marocaine établie dans cette région, a affirmé mercredi dernier l’ambassadeur du Maroc en Italie, M. Hassan Abouyoub, dans une déclaration à la MAP.

Deux cellules de crise ont été constituées aux niveaux de l’ambassade et du consulat général du Royaume à Rome en vue de suivre la situation de près et rester en contact avec les autorités italiennes.

Par ailleurs, l’espoir de retrouver des survivants s’amenuisait vendredi, alors que le bilan provisoire annoncé par la protection civile dans l’après-midi s’établissait à 278 morts et près de 400 blessés.

Les équipes de secours continuaient de fouiller sous les décombres dans le village d’Amatrice où les corps sans vie de plus de 200 personnes ont été extraits, alors que dans les localités voisines, dont Pescara del Tronto, les recherches ont été interrompues.

L’inhumation de la première victime a eu lieu, vendredi à Rome, et des funérailles nationales sont prévues samedi dans la localité d’Ascoli Piceno pour une quarantaine de tués.

Une journée de deuil national sera décrétée en Italie et les drapeaux seront mis en berne.

Parmi les victimes du séisme figurent plusieurs ressortissants étrangers dont six Roumains, une Espagnole, un Canadien et un Albanais.

Comments
To Top