Auto/Moto

Radars fixes: Plus de 800.000 infractions depuis début 2016

radar
Un total de 802.803 procès verbaux (PV) ont été approuvés au cours des huit premiers mois de l’année en cours par le Centre national de traitement des infractions constatées par les radars fixes.

C’est ce qu’a annoncé le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, dans une allocution à l’occasion de la présentation du bilan et perspectives du Comité de contrôle routier relevant du ministère, ce lundi à Rabat. « Ce chiffre correspond à environ le double des PV enregistrés lors des deux dernières années (401.001 en 2015 et 465.757 en 2014) », a précisé le ministre, notant que toutes les infractions de ce type sont désormais à jour, permettant ainsi la collecte d’environ 10 millions de dirhams d’amendes.

De son côté, le chef de la Division de la sécurité routière, Chahidi Azeddine, s’est félicité de la mise en place du centre d’appel 4646 qui permet aux citoyens de signaler les infractions commises par les conducteurs de bus du transport public. « Pas moins de 625 véhicules de transport public sur les 4.000 en circulation au Royaume ont été signalés grâce à ce centre d’appel lors des six premiers mois de 2016 », a-t-il dit, ce qui a conduit à l’interception et au contrôle de 223 véhicules et à l’enregistrement de 170 infractions.

Par ailleurs, les agents du contrôle routier ont enregistré 17.617 infractions sur la totalité des 201.729 véhicules contrôlés au niveau national entre 2013 et 2015, soit une moyenne de 8,73 infractions par 100 véhicules contrôlés, a ajouté M. Azeddine.

A cette occasion, M. Boulif a présidé une cérémonie de distribution de 50 nouvelles voitures sur les agents de contrôle routier venus spécialement de toutes les régions du Maroc. La distribution de ces voitures de fonction s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025 qui vise à réduire de 50% le nombre de morts à cause des accidents de la route, notamment le volet relatif à l’amélioration de la performance du Comité de contrôle routier.

Comments
To Top