Politique

Le Maroc va poursuivre son opération « anti-contrebande » près de la Mauritanie

sahara1

Le Maroc va poursuivre ses opérations de lutte « contre la contrebande » au sud du Sahara , dans une zone proche de la Mauritanie, a prévenu jeudi le porte-parole du gouvernement marocain.
« L’opération d’assainissement menée par le Maroc sur les frontières entre le Sahara  et la Mauritanie continuera », a déclaré au cours d’un point de presse à Rabat le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi. Elle a pour but de « combattre la contrebande, le trafic de drogue, et toutes les formes de commerce illégal, et aussi de garantir la fluidité des échanges avec le nord de la Mauritanie », a expliqué M. Khalfi, qui a par ailleurs confirmé la construction d’une route asphaltée dans la zone.

L’opération se déroule « en coordination avec la Minurso (mission de l’Onu) sur la base de l’article 1 de l’accord militaire relatif au cessez-le-feu », selon le porte-parole. Elle a débuté le 16 août dans la région de Guerguerat (sud du Sahara occidental) au-delà du mur de défense, une barrière de sable bâtie sur près de 2.500 kilomètres. M. Khalfi a assuré que la mobilisation marocaine « se poursuivra pour faire face à toutes les provocations et les manoeuvres » qui « pourraient porter atteinte aux intérêts du royaume ».

La région de Guerguerat est traditionnellement le théâtre de nombreux trafics vers l’ouest africain, notamment de voitures volées, et est communément appelée « Kandahar » par ses habitants en référence aux trafics qui ont cours dans le sud afghan. Guerguerat est située dans le sud-ouest du Sahara , un territoire sous le contrôle de Rabat.

Dans un document confidentiel transmis fin août au Conseil de sécurité, l’Onu a affirmé que l’opération marocaine a été lancée sans en informer la Minurso. Des éléments armés du Polisario se sont ensuite infiltrés dans la zone, toujours selon ce document de l’Onu, qui a accusé le Maroc et le Polisario d’avoir ainsi violé l’accord de cessez-le-feu de 1991.

avec agences

Comments
To Top