Musique

Inauguration à Casablanca du Bureau Export de la musique marocaine

Le Bureau Export de la musique marocaine (MOMEX) a été inauguré, mardi, à Casablanca, avec pour mission de promouvoir les artistes nationaux à l’international.

Fruit d’un partenariat entre le ministère de la Culture, la Fondation « Hiba » et la Fondation « OCP », ce nouvel organisme a pour but également d’accompagner les projets artistiques et les créations musicales sur les nouveaux supports numériques, visant à mieux faire connaître la musique marocaine dans le monde, en assurant sa diffusion.

Intervenant lors de la cérémonie de lancement de cette nouvelle plateforme, Mohamed Amine Sbihi, ministre de la culture, a souligné que « la création du Momex s’inscrit dans le cadre d’une approche globale visant à renforcer tous les maillons de l’industrie de la musique marocaine ».

Le ministère prend part à la dynamique que connaît le secteur de la musique au Royaume à travers plusieurs actions, notamment la mise en place d’un mécanisme spécifique de financement des entreprises opérant dans le secteur culturel dans le cadre d’un partenariat public-privé et d’un dispositif juridique et réglementaire (loi de l’artiste et des métiers artistiques, décret sur le soutien à la création…), outre la création du Momex, a-t-il noté.

Et de relever que le Momex constitue un outil d’une importance capitale pour la promotion de la musique marocaine à l’étranger, ainsi que sur les plateformes numériques en vue de renforcer la présence du Royaume sur le marché mondial de la musique.

De son côté, Ibrahim El Mzaned, directeur du Momex, a indiqué que ce nouveau bureau suit un modèle qui existe dans plusieurs pays dans le monde et qui a déjà fait ses preuves.

Le renforcement de la présence de la musique marocaine sur la scène internationale exige l’accompagnement des artistes marocains à l’étranger dans toutes les étapes, a-t-il dit, ajoutant dans cette optique que le Momex a été créé pour accomplir cette mission.

Comments
To Top