Sciences

Bientôt un nouveau télescope à l’Observatoire de l’Oukaimeden

observatoireoukaimeden
Un nouveau télescope sera inauguré à l’Observatoire de l’Oukaimeden (Province d’Al Haouz) à l’occasion de la 17ème édition du Festival d’astronomie de Marrakech (02-08 octobre prochain).

Il s’agit de TRAPPIST-Nord, un télescope jumeau de celui qui a été installé en 2010 à l’observatoire de La Silla au Chili et qui a récemment fait parler de lui avec la découverte d’un des systèmes planétaires les plus proches contenant des planètes terrestres potentiellement habitables.

Ce nouveau télescope, financé par l’Université belge de Liège et dirigé par des chercheurs de l’Université de Liège et de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM), a les mêmes objectifs que son illustre prédécesseur: d’une part la détection et l’étude des exoplanètes, et d’autre part l’étude des comètes et autres petits corps du système solaire en vue de mieux comprendre la genèse du système solaire et de notre Terre en particulier.

Ce nouveau télescope, installé en un temps record au printemps dernier, permet aux scientifiques d’avoir à présent accès à l’ensemble de la voûte céleste.

Il vient d’être officialisé au niveau de l’Union Astronomique Internationale et porte le nom de code Z53. Il s’agit d’un projet mis en œuvre en collaboration avec l’UCAM, dont deux étudiants viennent de commencer une thèse en co-tutelle avec l’Université de Liège. Grâce à cet effort, l’équipe en charge du projet espère bien réaliser dans les prochains mois et années à venir la première détection d’une exoplanète depuis le Maroc.

La 17ème édition du Festival d’astronomie de Marrakech, organisée conjointement par la Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech (FSSM) relevant de l’UCAM et l’Association d’astronomie amateur de Marrakech en partenariat avec l’Institut Français de Marrakech (IFM), l’Académie Régionale de l’Éducation et de la Formation (AREF) Marrakech-Safi et le centre culturel de l’Atlas Golf de Marrakech, sera marquée par l’organisation de plusieurs évènements.

Il s’agit tout d’abord d’un Spacebus de l’observatoire de Paris animé par des étudiants doctorants à la FSSM et la Faculté des Sciences techniques (FST).

Une troupe musicale française, baptisée « la compagnie des musiques télescopiques », se produira à la salle des spectacles de l’IFM avec son ciné-concert intitulé « T60 ciné concert sous les étoiles ».

Comments
To Top