Politique

Maroc: les islamistes du PJD vainqueurs des législatives

pjdelections
Le Parti justice et développement (PJD) du Premier ministre Abdelilah Benkirane a obtenu 125 députés, contre 102 à son principal rival, le Parti authenticité et modernité (PAM, libéraux) sur un total de 395 sièges, selon des résultats provisoires officiels, après le dépouillement complet des bulletins.

L’Istiqlal, le parti historique de la lutte pour l’indépendance, puis le Rassemblement national des indépendants (RNI), arrivent en troisième et quatrième position avec respectivement 45 et 37 députés.

Huit autres partis se partagent le reste des sièges, dont la Fédération de la gauche démocratique (FGD), qui obtient deux députés.

Le PJD était arrivé largement en tête des résultats provisoires annoncés la veille au soir, portant sur les listes locales (soit 90% des bulletins), avec la quasi-certitude de remporter les élections.

Le « parti de la lampe » comme l’appellent ses partisans a donc réussi son pari d’un deuxième mandat à la tête du gouvernement de coalition pour « continuer la réforme », comme il le promettait au cours de sa campagne efficace et bien organisée.

Dès vendredi soir, le Premier ministre Benkirane, également secrétaire général du PJD, avait salué « un jour de joie et d’allégresse pour les Marocains ».

Résulats:

1/ PJD ↑↑ : 98 sièges (LL) + 27 (CN), soit 125 députés (contre 107 en 2011) ;

2/ PAM ↑↑ : 81 sièges (LL) + 21 (CN) soit 102 députés (contre 47 en 2011) ;

3/ Istiqlal ↓↓ : 35 sièges (LL) + 11 (CN) soit 46 députés (contre 60 en 2011) ;

4/ RNI ↓↓ : 28 sièges (LL) + 9 (CN) soit 37 députés (contre 55 en 2011) ;

5/ MP ↔ : 25 sièges(LL) + 7 (CN) soit 32 députés (contre 33 en 2011) ;

6/ UC ↓ : 15 sièges (LL) + 4 (CN) soit 19 députés (contre 23 en 2011) ;

7/ USFP ↓↓↓ : 14 sièges (LL) + 6 (CN) soit 20 députés (contre 42 en 2011) ;

8/ PPS ↓↓↓ : 7 sièges (LL) + 5 (CN) soit 12 députés (contre 21 en 2011) ;

9/ MDS ↔ : 3 sièges (LL) + 0 (CN) soit 3 députés (contre 2 en 2011) ;

10/ FGD ↑ : 2 sièges (LL) + 0 (CN) soit 2 députés (contre 0 en 2011) ;

11/ Parti de l’Unité et de la Démocratie : 1 siège (LL) + 0 (CN) soit 1 député (contre 0 en 2011) ;

12/ Parti de la Gauche verte marocaine : 1 siège (LL) + 0 (CN) soit 1 député (contre 0 en 2011).

Comments
To Top