Les dirigeants étrangers affluent à Marrakech

0
Les dirigeants étrangers affluent à Marrakech où se déroule jusqu’au 18 novembre, la 22e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22).

La conférence de l’ONU sur le climat passe cette semaine à la vitesse supérieure en accueillant une multitude de chefs d’Etats venus participer au segment high-level de la COP22, ainsi qu’à l’Africa Action Summit.

Après le président gabonais, Ali Bongo, l’Emir du Koweït, cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah le président congolais, Denis Sassou-Nguesso, ou encore le président ivoirien, Alassane Ouattara arrivés dimanche après-midi, c’était au tour du président sénégalais, Macky Sall, Le président de la République de Guinée, Alpha Condé ou encore le président nigérien, Mahamadou Issoufou d’atterrir  lundi à Marrakech.

Sont aussi attendus l’émir de l’Etat du Qatar, Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, le président fraçais François Hollande ou encore le chef de l’exécutif espagnol Mariano Rajoy.

La COP22, qui connaîtra la participation de plus de 70 chefs d’Etat et de gouvernement, doit opérationnaliser l’Accord de Paris sur le climat, entré en vigueur le 4 novembre dernier, et accélérer l’action avant 2020 pour réduire l’impact des changements climatiques, tout en respectant les droits humains énoncés dans l’accord.

Cette Conférence est l’occasion d’examiner plusieurs thématiques relatives, notamment à l’agriculture, la sécurité alimentaire, l’énergie, aux forêts, à l’industrie, au transport et à l’eau.

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :