Le gazoduc Nigeria-Maroc, le projet ouest-africain le plus ambitieux jamais annoncé

0

Le projet de gazoduc qui devrait relier le Nigéria au Maroc, puis à l’Europe est sans doute le projet ouest-africain le plus ambitieux jamais annoncé, écrit l’hebdomadaire Jeune Afrique dans sa dernière livraison.

Long de 5.000 km, ce gazoduc va prolonger le West African Gas Pipeline, qui depuis 2010 relie le Nigeria au Ghana en passant par le Bénin et le Togo, rappelle la publication, notant que le futur tronçon longera la côte ouest-africaine et aura des retombées économiques considérables sur la région, en exploitant une énergie propre qui respecte les nouveaux engagements du continent en matière de protection de l’environnement.

SM le Roi Mohammed VI a eu l’accord de la plupart des chefs d’Etat concernés par ce projet, « qui ont tous évoqué un vieux rêve qui se réalise », relève le magazine, rappelant que l’Algérie avait proposé un projet similaire, qui n’a jamais vu le jour en raison des risques liés à l’insécurité dans la région.

Discuté entre SM le Roi Mohammed VI et le président nigérian Muhammadu Buhari en marge de la COP22, qui s’est tenue en novembre dernier à Marrakech, ce projet gigantesque « est considéré comme un exemple type de la vision Sud-Sud chère au Roi du Maroc depuis Ses premiers déplacements en Afrique, et qui vise à créer un espace Nord-Ouest africain autonome où les pays membres partagent leurs ressources dans une logique gagnant-gagnant », observe l’auteur de l’article. Et d’ajouter qu’à la veille de la conclusion de l’accord, le groupe OCP et le milliardaire nigérian Aliko Dangote annonçaient un investissement croisé dans le secteur des engrais : une importante plateforme de production de fertilisants, alimentée par le phosphate marocain et le gaz nigérian ainsi qu’une unité de fabrication d’acide phosphorique à Jorf Lasfar.

« De Dakar à Abuja, en passant par Kigali, Antananarivo, Abidjan…, le Roi du Maroc, qui a effectué trente-neuf déplacements en Afrique depuis le début de Son règne, a pris le temps de connaître Ses hôtes et de cerner leurs attentes », relève l’hebdomadaire, affirmant que loin d’être un slogan, la vision du Souverain d’une Afrique qui peut se prendre en charge toute seule et sans complexes vis-à-vis de l’Occident, est le fruit d’une véritable connaissance des atouts du continent.

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :