Sport

Les Lions de l’Atlas gardent le moral et veulent se rattraper

La défaite initiale digérée, les Lions de l’Atlas gardent le moral et veulent se rattraper.

La sélection marocaine de football, ayant terriblement manqué de chance lors de son premier match de la CAN-2017, perdu 1-0 lundi contre la RD Congo (groupe C), est animée d’une ferme volonté de se rattraper vendredi prochain face au Togo.

Un sentiment de regret pour les trois points dilapidés, mais surtout un moral de plomb et une volonté d’acier de redresser la barre sont les mots d’ordre qui se sont dégagés des joueurs et du staff lors de la séance d’entraînement effectuée mercredi après-midi au stade Gaston Peyrille de Bitam, fief de la délégation marocaine sur les frontières avec le Cameroun et la Guinée équatoriale, à quelque 75 km d’Oyem (nord) où se déroulent les matches du groupe C et à 700 km de la capitale gabonaise Libreville.

Pour le président de la Fédération royale marocaine de football, Faouzi Lakjaa, le Onze national a livré face au Congo un match ‘’très respectable’’ et aurait pu décrocher la victoire, ‘’mais il a tout simplement manqué de réussite’’.

‘’D’après le niveau de jeu observé lors des matches de la première journée, la sélection marocaine n’a pas de complexe à se faire. La chance n’a pas été de notre côté’’, a-t-il déclaré à la presse en marge de cette séance d’entraînement.

Lakjaa affiche une grande confiance en l’équipe nationale et en le staff technique de pouvoir redresser la barre lors de la prochaine rencontre.

‘’Il nous reste encore deux matches et c’est à nous de nous ressaisir. Les joueurs ont le moral au beau fixe et ils vont se déployer à fond et mettre à l’épreuve toutes leurs énergies pour être à la hauteur des aspirations’’, a-t-il dit.

‘’malgré la défaire initiale, rien n’est fini’’

Sur le même ton d’optimisme, le joueur Youssef Ait Benassiri relève le ‘’bon état d’esprit’’ qui règne au sein du groupe ‘’malgré la défaite’’ lors de la première journée, notant que les joueurs sont très motivés et concentrés sur la prochaine rencontre face au Togo.

C’est une CAN très serrée comme en témoigne le nombre de matchs nuls enregistrés lors de la première journée a-t-il dit, ajoutant que ‘’pour nos deux prochains matches, ce sera à nous de faire le jeu’’ et qu’il va falloir ‘’montrer la même envie et la même détermination’’ qu’en premier match.

‘’Nous avons conscience de nos qualités et nous restons confiants pour la qualification’’, a assuré le sociétaire du club français de Nancy, qui est à sa première coupe d’Afrique, lançant un appel au public marocain à continuer à soutenir l’équipe nationale.

Son coéquipier Omar Kaddouri souligne que ‘’malgré la défaire initiale, rien n’est fini’’.

‘’Nous avons dominé contre le Congo et nous nous sommes créés au moins trois ou quatre nettes occasions, mais il nous a manqué le but, par contre, les Congolais ont pu concrétiser sur l’une de leurs rares occasions. C’était très décevant et c’est à nous maintenant de savoir remettre les choses en place et monter que nous avons notre place dans cette compétition’’, a-t-il dit.

Au sein de l’équipe nationale, toute l’attention et toutes les énergies sont donc focalisées sur cette deuxième sortie vendredi (19h00 GMT) à Oyem contre la RD Congo, un rendez-vous crucial pour la suite de la compétition.

Les Lions de l’Atlas en sont conscients et leur détermination, leur volonté et leur ambition sont des valeurs sures qui pourraient les conduire à la victoire, même si les Togolais, auteurs d’un match nul contre la Côte d’Ivoire, ne se présenteront pas en victime expiatoire.

Le coach national Hervé Renard livrera lui aussi un duel contre son ‘’parrain’’ Claude le Roy, qui a su mener les siens à tenir tête face aux champions d’Afrique en titre.

Le Maroc n’a plus réussi à franchir le 1er tour d’une CAN depuis 12 ans. Tous les espoirs sont fondés sur cette édition pour pouvoir redorer le blason du ballon rond national et retrouver son aura d’antan. Une sortie précoce serait vécue en désastre.

Dans l’autre match de ce groupe, la RD Congo et la Côte d’Ivoire s’affronteront au même stade à partir de 17h (heure locale).

Lors de la 3ème et dernière journée du 1er tour, prévue le 24 janvier, les Lions de l’Atlas en découdront avec les Eléphants de Côte d’Ivoire, alors que les Léopards congolais joueront contre les Eperviers du Togo.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :