Livres

Salon du livre: les enfants à l’assaut de la littérature

Le temps pluvieux n’a pas empêché les traditionnels défilés d’enfants venus prendre d’assaut la 23ème édition du Salon international de l’édition et du livre, l’occasion d’épanouir leur sens éthique.

La lecture s’acquière dès le plus jeune âge, a souligné, vendredi à Casablanca, l’écrivain marocain, Larbi Benjelloun lors d’une rencontre placée sous le signe « la route de la soie », initiée par le ministère de la Culture et la maison d’édition chinoise « People and Tangel ».

Ce spécialiste de la littérature de l’Enfant a fait savoir que pour inciter les enfants à lire, les personnes œuvrant dans le domaine doivent connaître la littérature adéquate pour chaque âge.

« L’enfant est l’investissement réel de la société. Si on ne forme pas nos enfants, le sous-développement dans les pays arabes risque de persister », a-t-il dit, soulignant la nécessité d’orienter les enfants depuis le bas âge et les encourager à lire des histoires qui permettront une plus grande ouverture d’esprit chez cette catégorie.

« A travers la lecture, les enfants auront l’occasion de s’ouvrir sur les autres et de développer leur imagination et leur éveil afin de contribuer, une fois adultes, à la construction d’une société humaniste, ouverte d’esprit et qui respecte les valeurs éthiques, de la tolérance et de la paix », a soulevé l’écrivain.

A cet égard, il a mis en avant l’expérience de la Chine dans ce domaine, considérée comme une référence dans la littérature de l’Enfant et qui a pu, en s’inspirant des histoires dédiées aux enfants de développer leurs compétences et leurs capacités en privilégiant la fiction.

Il existe, selon Benjellloun, trois étapes, la première est celle de la réalité qui s’étend dès la naissance jusqu’à l’âge de six ans où l’enfant s’intéresse notamment à son entourage, sa famille, aux animaux et aux couleurs, tandis que la deuxième est celle de l’imagination (de 6 ans à 9 ans) durant laquelle on peut raconter à l’enfant des histoires imaginaires. La troisième est, quant à elle, de 9 ans à 10 ans où l’enfant est passionné par les légendes et victoires historiques.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :