Un officier accusé de se droguer, la BNPJ ouvre une enquête

0
La BNPJ ouvre une enquête au sujet des accusations de consommation de drogue proférées par un ancien agent d’autorité contre un officier de police principal à Nador.

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a ouvert, sur instructions du parquet près la Cour d’appel de Nador, une enquête au sujet des accusations de consommation de drogue proférées par un ancien agent d’autorité contre un officiel de police principal, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La DGSN affirme dans un communiqué avoir pris « au sérieux » l’enregistrement diffusé par certains médias et accusant des fonctionnaires de police de Nador de consommation de drogue en considérant ces déclarations comme une « dénonciation de crimes présumés » nécessitant l’ouverture d’une enquête judiciaire à leur sujet pour vérifier leur véracité et prendre les mesures judiciaires et administratives qui en découlent.

La BNPJ a entamé, sur instructions écrites du parquet près la Cour d’appel de Nador, les enquêtes et investigations au sujet de ces accusations et entendu le dénonciateur concernant ses déclarations contenues dans l’enregistrement vidéo, ajoute le communiqué précisant que l’officier de police principal, qui a fait l’objet nommément de ces accusations, a porté plainte lui aussi pour diffamation devant le parquet près le tribunal de première instance de Nador et a été auditionné au sujet de sa plainte et des allégations portées à son encontre.

Tout en veillant à faire éclater la vérité « complète » autour de ces accusations réciproques, les services de la Sûreté nationale font savoir qu’ils vont attendre les résultats des enquêtes menées sur cette affaire, sous la supervision des autorités judiciaires compétentes, afin de pouvoir prendre les décisions qui s’imposent sur les plans juridique et administratif, relève la même source.

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :