Economie

Les dernières pluies annoncent une bonne campagne agricole

Les récentes précipitations ont créé les conditions favorables pour le déroulement de l’actuelle campagne agricole, a affirmé mercredi le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

Les précipitations ont concerné toutes les régions du royaume et auront un impact positif sur l’amélioration du développement des arbres fruitiers et du couvert végétal des parcours, l’amélioration du taux de remplissage des barrages et du niveau des nappes phréatiques, ainsi que l’économie de l’eau d’irrigation, a précisé le ministère dans un communiqué.

La réserve des barrages à usage agricole a atteint près de 7,32 milliards m3 le 27 février 2017, contre 7,88 milliards m3 à la même date de la campagne précédente, soit un taux de remplissage de 54% contre 59%, a fait savoir le ministère, notant que le niveau de réserve des barrages au démarrage de la campagne précédente bénéficiait des retenues de la campagne antérieure qui était pluvieuse.

Le Maroc a connu récemment d’importantes précipitations généralisées sur le territoire national, portant le cumul pluviométrique moyen national au 27 février 2017 à 6 heures, à 287 mm, soit une hausse de 7% par rapport à la normale (264 mm) et de 136% par rapport à la campagne précédente (122 mm) à la même date, selon la même source.

Continuer à entretenir les principales cultures

Ainsi, le ministère appelle les agriculteurs à continuer à entretenir les principales cultures à travers notamment, le désherbage, l’épandage des engrais et l’application des traitements phytosanitaires et d’entreprendre les préparatifs pour l’installation des cultures de printemps (tournesol, pois chiche, maïs,…).

Concernant l’approvisionnement en intrants agricoles, le ministère a indiqué qu’il a été assuré en quantités suffisantes et de bonne qualité, rappelant que le Département a pris, dans le cadre du Plan Maroc Vert, toutes les dispositions nécessaires permettant d’assurer la disponibilité des intrants agricoles et la mobilisation des agriculteurs et tous les acteurs du secteur pour la réussite de la campagne.

Les semences certifiées de céréales ont été mobilisées à hauteur de 2 millions de quintaux, réparties à hauteur de 75% de blé tendre, 18% de blé dur et 7% d’orge, a relevé le communiqué, ajoutant que les ventes globales de semences certifiées ont totalisé, le 27 février dernier, plus de 1,66 millions de quintaux contre 1,09 millions de quintaux une année auparavant.

Pour les engrais, le marché est actuellement bien approvisionné, d’après le ministère qui note que le programme de l’actuelle campagne porte sur plus de 500.000 tonnes.

Au niveau de l’assurance agricole, la superficie totale contractée s’élève à 1 million d’hectares, selon le communiqué qui a précisé qu’il s’agit de l’assurance multirisque climatique pour les céréales, les légumineuses alimentaires et les oléagineux.

Les risques couverts portent sur la sécheresse, la grêle, l’excès d’eau, les vents violents, le gel et vents de sable, a souligné la même source, ajoutant que le programme de garantie multirisque pour l’arboriculture fruitière se poursuit pour une superficie de 50.000 ha.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :