Donald Trump signe un nouveau décret sur l’immigration

0
Le Président américain Donald Trump a signé lundi un nouveau décret qui interdit temporairement aux ressortissants de six pays de se rendre aux Etats-Unis.

Selon la Maison Blanche, le décret, qui prendra effet le 16 mars, interdit pour 90 jours l’entrée sur le territoire américain de ressortissants de six pays à majorité musulmane, à savoir l’Iran, la Syrie, la Libye, le Yémen, la Somalie et le Soudan. L’Irak ne figure plus sur la liste comme c’était le cas dans le premier décret signé le 27 janvier dernier et qui a été bloqué par des tribunaux fédéraux.

L’Irak en a été retiré parce que le gouvernement irakien, depuis la signature de la première version du décret, a mis en place de nouvelles procédures de vérifications, précise la même source, relevant que la décision tient compte de la collaboration américano-irakienne en matière de lutte contre le groupe « Etat islamique » (EI).

Les dizaines de milliers de ressortissants des six pays toujours concernés bénéficiant d’un statut de résident permanent aux Etats-Unis – détenteurs de la « green card » – ne sont plus affectés par le nouveau décret présidentiel, indique-t-on.

Le nouveau décret énumère les catégories de personnes qui pourront quoi qu’il en soit entrer aux Etats-Unis. Cela sera le cas pour les voyages d’affaires ou les séjours à caractère médical, ou pour les personnes ayant de la famille aux Etats-Unis ou qui sont connues en tant que partisans des Etats-Unis.

Le premier décret prévoyait que l’entrée de tous les réfugiés était suspendue aux Etats-Unis pour une durée de 120 jours, et que les réfugiés syriens seraient interdits d’accès aux Etats-Unis pour une période indéterminée. Dans la nouvelle version du décret, les réfugiés syriens n’ont plus de statut particulier.

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :