Attentat de Stockholm: 4 morts et 15 blessés, un suspect arrêté

0
La police suédoise soupçonne qu’un homme détenu depuis vendredi soir, soit le conducteur du poids-lourd qui a renversé des passants en plein centre-ville de Stockholm, faisant 4 morts et 15 blessés.

« Nous soupçonnons que l’homme qui a été arrêté est l’auteur » de l’attentat terroriste survenu vendredi après-midi, a déclaré samedi à la presse locale le porte-parole de la police, Lars Bystrom.

La police avait arrêté vendredi un homme qui « correspondait à la description » d’une photo diffusée d’un suspect recherché apparemment jeune et portant une capuche noire.

Placé en garde à vue, cet individu « qui pourrait être en lien avec l’incident » a été interpellé dans une localité située à 40 kilomètres au nord de la capitale.

Le journal « Aftonbladet » a relevé qu’il s’agit d’un homme de 39 ans d’origine ouzbek, estimant qu’il est « un partisan » du groupe terroriste « Daech ».

D’après la télévision publique SVT, les forces de l’ordre aurait arrêté un autre homme plus tard dans la soirée en banlieue de Stockholm. Citant des sources policières, la chaîne a rapporté qu’il y aurait probablement un « lien » entre les deux suspects.

Alors qu’une enquête préliminaire pour « crime terroriste » a été ouverte en début de soirée, la police a précisé qu’il y avait plusieurs enfants parmi les blessés. Neuf personnes sont dans un état grave.

L’attaque a eu lieu vendredi peu avant 13 heures, lorsqu’un camion a renversé des passants à proximité d’un grand magasin, au croisement d’une grande artère et de la rue piétonne la plus fréquentée de la ville. Le véhicule volé a foncé dans un grand magasin en pleine centre de la capitale.

La société suédoise Spendrups, propriétaire du camion, a déclaré que le véhicule avait été volé plus tôt dans la journée.

Lors d’une conférence de presse, le Premier ministre, Stefan Löfven avait déclaré que la Suède « a été attaquée », soulignant qu’il s’agit d’ »un acte de terreur ».

Le chef du gouvernement suédois avait également annoncé que son pays a renforcé « les contrôles aux frontières avec effet immédiat » après « cet attentat terroriste ».

« Notre message est très clair : vous ne nous battrez jamais, vous ne gouvernerez pas nos vies, vous ne gagnez jamais », a indiqué M. Löfven en s’adressant aux terroristes.

En 2010, un homme avait mené une attaque-suicide à la bombe, à seulement quelques mètres de l’attentat de vendredi. Mais il n’avait que légèrement blessé des piétons.

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :