El Othmani dément avoir demandé un vote du programme ou du PLF2017

0
Dans une mise au point rendue public lundi, Saâd Eddine El Othmani affirme n’avoir demandé à aucun parti de voter en faveur du programme gouvernemental ou le projet de loi de finances 2017.

Le chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othamani a souligné, lundi, n’avoir demandé, lors des réunions tenues avec les secrétaires généraux des partis politiques, à aucun parti ou groupe d’opposition de voter en faveur ou de soutenir le programme gouvernemental ou le projet de loi de finances 2017.

L’invitation à tenir de telles réunions s’inscrit dans le cadre de la communication et de la concertation permanentes avec les partis de la majorité et de l’opposition dans le respect total de leurs rôles constitutionnels et leurs responsabilités politiques, a indiqué le chef du gouvernement dans une mise au point.

M. El Othmani a reçu mercredi dernier les secrétaires généraux des partis de la majorité gouvernementale et les chefs de leurs groupes au sein des deux chambres du parlement, avant de rencontrer, le lendemain, les présidents du groupe du parti l’Istiqlal, ainsi que le secrétaire général du parti Authenticité et modernité (PAM) et les présidents de ses deux groupes au parlement, a rappelé le communiqué.

Lors de ces réunions, les responsables des partis politiques ont été informés des étapes de l’examen  du programme gouvernemental, comme cela a été décidé par les bureaux de la Chambre des Représentants et de celle des Conseillers, a-t-on précisé de même source.

Ils ont de même été informés que le Gouvernement n’a pas l’intention de retirer le PLF déposé auprès de la Chambre des représentants, faisant part de sa volonté d’accélérer l’examen et le vote de ce projet afin de rattraper le retard enregistré à ce propos.

Le PAM avait indiqué, dans un communiqué publié précédemment, que son secrétaire général avait rencontré le chef du gouvernement sur invitation de ce dernier, précisant que cette rencontre a porté sur les rôles qui incombent à l’opposition conformément aux lois.

Selon ce communiqué, M. El Othmani a demandé au secrétaire général du PAM de faciliter la procédure d’examen du PLF

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :