Societe

Directeur de prison limogé:  » rien à voir avec la tonte de cheveux »

Le limogeage du directeur de la prison locale de Bourkayez à Fès « n’a rien à voir avec un prétendu scandale suscité par la tonte de cheveux de neuf étudiants incarcérés dans l’établissement ».

C’est ce qu’a affirmé la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR).

Dans un communiqué, la DGAPR a balayé les « mensonges » publiés par certains médias selon lesquels « la Délégation a relevé de ses fonctions le directeur de la prison de Bourkayez (…) et qu’il a comparu mercredi devant le Conseil disciplinaire de la DGAPR à Rabat », suite au scandale de « la tonte de cheveux de neuf étudiants » évoqué par un article de presse.

La Délégation a affirmé que cette opération, qui fait partie des prestations que les établissements pénitentiaires offrent à leurs pensionnaires en respect des conditions d’hygiène, ne s’est pas faite sous la contrainte, mais d’une manière volontaire.

Cette opération « a été menée conformément aux dispositions légales et réglementaires régissant cet aspect de la vie quotidienne des détenus », ajoute le communiqué.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :