Istiqlal : Adoption de l’amendement de deux articles des statuts

0
Le Parti de l’Istiqlal a adopté à l’unanimité l’amendement des articles et 54 et 91 de ses statuts relatifs à la commission préparatoire de son 17è congrès et à l’élection de son Secrétaire général.

Le Parti de l’Istiqlal, réuni en congrès extraordinaire samedi à Rabat, a adopté à l’unanimité l’amendement des articles et 54 et 91 de ses statuts relatifs à la commission préparatoire de son 17è congrès et à l’élection de son Secrétaire général.

La proposition d’amendement de l’article 54 stipule que le Secrétaire général est élu par vote secret parmi les membres du Conseil national à la majorité des voix du congrès pour un mandat de quatre ans renouvelable une seule fois. Elle prévoit aussi que le candidat ait déjà été élu membre du comité exécutif une seule fois.

Dans sa version initiale, cet article stipulait que le candidat soit membre du comité exécutif, durant le dernier mandat de celui-ci.

L’amendement de l’article 91 prévoit que la commission préparatoire du congrès soit composée de membres du comité exécutif et de membres du conseil national du parti.

Cet article prévoyait, dans sa version initiale, que la commission préparatoire soit composée des membres du comité exécutif et de 150 membres élus au sein du conseil national, lors de sa dernière session avant le congrès, en tenant compte de la répartition géographique.

Dans une allocution à l’ouverture de ce congrès, le secrétaire général du PI, Hamid Chabat, a affirmé que cette étape réaffirme « le plein engagement des istiqlaliens, derrière SM le Roi Mohammed VI, dans la réalisation du projet de société conduit par le Souverain, en l’occurrence l’édification d’une société marocaine forte, solidaire et aspirant au progrès et à la prospérité dans tous les domaines ».

Après avoir passé en revue les grandes étapes de l’histoire du PI, notamment les congrès extraordinaires, M. Chabat a relevé que ce derniers reflètent des contextes cruciaux liés à de grands événements que connaît le pays.

Il a indiqué que le PI poursuivra après ce congrès extraordinaire la préparation du 17è congrès qui est « porteurs de plusieurs ambitions et enjeux », notant que l’enjeu de ce congrès est « la préservation de l’unité du parti, le rassemblement de la famille istiqlalienne et l’abolition des petites divisions ».

A noter que la tenue de ce congrès extraordinaire intervient suite à un accord conclu entre nombre de dirigeants du parti en vue de résoudre des points de désaccords concernant la préparation du prochain Congrès.

avec map

Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :