Economie

Tanger, nouvel eldorado pour les entreprises espagnoles

La ville de Tanger est en passe de devenir le grand pôle économique du Maroc, constituant ainsi un nouvel « eldorado » pour les entreprises espagnoles, écrit le quotidien espagnol El Pais.

Dans un dossier spécial consacré à la Ville du Détroit publié dans son supplément économique, le journal a mis en exergue les grands projets structurants dans la région, notamment le complexe portuaire et industriel Tanger Med, offrant de « bonnes perspectives » pour les entreprises espagnoles dans des secteurs comme l’automobile, l’aéronautique, les TIC, les énergies renouvelables et le transport-logistique.

Une grande partie des 330 entreprises espagnoles opérant au Maroc, installées principalement à Casablanca, ouvrent des représentations à Tanger, a souligné le journal, affirmant que la ville du Nord du royaume enregistre une croissance économique annuelle de 20 % et concentre 10 % du PIB du Maroc.

Tanger représente le pari du développement du Nord du Maroc, avec un port qui aspire à devenir l’un des plus importants de la Méditerranée, accompagné d’un grand déploiement des infrastructures et des unités industrielles, a constaté El Pais, ajoutant que cette dynamique de développement a permis de créer un demi-million de postes d’emplois durant la dernière décennie et de doubler sa population pour atteindre près de deux millions d’habitants.

« Tanger, comme Santiago du Chili ou Singapour, se trouve dans ce groupe de villes considérées idoines pour faire des affaires. Elle jouit d’une situation stratégique comme porte d’entrée et de sortie de l’Europe vers le continent africain et occupe une position clé sur cette +autoroute maritime+ que constitue le Détroit de Gibraltar », relève le quotidien.

« Il n’y a pas de compagnie importante dans le monde qui ne veuille renforcer sa présence » à Tanger et sa région, qui reçoit chaque année des milliards d’euros d’investissements, note la publication, assurant qu’à titre d’exemple, la Chambre de commerce espagnole de Tanger conseille trois à quatre entreprises par jour, qui prospectent les opportunités d’affaires dans cette région.

La région de Tanger figure parmi les priorités du Plan d’accélération industrielle 2014-2020 du gouvernement marocain et bénéficie de grands projets structurants comme le port « gigantesque » de Tanger Med, qui, « même s’il n’est entré en service que depuis une dizaine d’année, est déjà devenu le premier port de transbordement d’Afrique », poursuit le journal.

« Tanger Med est l’élément phare du mégaprojet industriel que le Maroc a tracé pour la région du Nord », souligne El Pais, passant en revue les grands projets réalisés grâce à cette vision, notamment l’usine Renault et la zone Tanger Automotive City et le chantier de création d’une Smart City en partenariat entre notamment BMCE Bank of Africa et le groupe chinois Haite.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :