Politique

Évènements d’Al Hoceima: L’appel des partis de la majorité

Les partis de la majorité, réunis mercredi sous la présidence du chef du gouvernement, ont appelé à interagir positivement avec les revendications des habitants de la province d’Al Hoceima.

Dans un communiqué publié au terme de la réunion de l’instance de la présidence des partis de la majorité gouvernementale en présence de leurs secrétaires généraux ou de leurs représentants, sous la présidence du Chef du gouvernement, en sa qualité de président de cette instance, les partis de la majorité (PJD, RNI, MP, USFP, UC et PPS) ont réaffirmé le droit à protester pour exprimer des revendications légitimes selon les dispositions de la loi en vigueur, et rappellent qu’il revient à tous de prémunir la pratique de ce droit contre tout préjudice ou abus, et d’œuvrer à renforcer l’approche basée sur le dialogue et l’écoute des aspirations des citoyens et citoyennes à la liberté, la dignité, la démocratie et à la justice sociale.

Lors de cette réunion , qui s’est déroulée en présence du ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme et du ministre de la Justice, les partis de la majorité ont appelé le gouvernement à davantage d’interaction positive avec les revendications légitimes des habitants de la province d’Al Hoceima et des autres régions du royaume, en renouvelant leur appel émis dans le communiqué du 14 mai en vue d’accélérer la réalisation des chantiers et projets de développement prévus en faisant preuve de fermeté dans leur mise en œuvre.

Ils saluent, à cet égard, le dialogue prôné par le gouvernement et les autorités locales dans leur réaction à l’égard de ces protestations, et se félicitent de l’interaction responsable des forces de sûreté dans toutes leurs composantes avec ces manifestations, ajoute le communiqué.

Ils appellent l’ensemble des parties à protéger les biens publics et privés et respecter les institutions, afin de consacrer la sécurité et la stabilité, et à veiller davantage sur le respect des procédures législatives dans les poursuites et la garantie des conditions d’un procès équitable pour l’ensemble des personnes poursuivies, dans l’objectif de consacrer la suprématie de la loi dans le cadre de l’Etat de droit et des institutions.

Les partis de la majorité exhortent également le gouvernement à adopter une politique de communication efficace envers les citoyens et l’opinion publique nationale concernant les données relatives à ce sujet, notamment à travers l’ensemble des canaux d’informations et de communication.

Les partis de la majorité ont mis l’accent lors de cette réunion sur la responsabilité qui incombe à tous dans le renforcement de l’approche de la réforme dans le cadre de la stabilité sous la conduite du Roi, laquelle approche a permis au Maroc d’accumuler des acquis démocratiques et de développement importants, ce qui confirme le besoin plus que jamais pressant de notre pays à renforcer le rôle positif des partis politiques, des syndicats, de la société civile et des médias en tant qu’instruments constitutionnels de médiation entre l’Etat et la société.

Lors de cette réunion, le ministre de la Justice a présenté un rapport sur les données relatives aux poursuites en cours à l’encontre de certains citoyens au sujet du mouvement social que connaît la province d’Al Hoceima. Il a réaffirmé dans ce cadre le souci de respecter les droits de l’Homme, les dispositions de la loi et les procédures juridiques suivies dans l’ouverture des poursuites précitées sous la supervision et le contrôle du parquet.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :