Sciences

Climat: Températures en hausse de 0,3 degré avec le retrait des USA

Le retrait des États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat devrait entraîner une hausse des températures mondiales de 0,3 degré Celsius d’ici la fin du siècle, a averti vendredi une agence de l’ONU.

« C’est 0,3 degré de plus sur le réchauffement, en raison du retrait des Etats-Unis », a déclaré Deon Terblanche, responsable à l’Organisation météorologique mondiale (OMM) lors d’un point de presse à Genève.

Selon le chef du département des études atmosphériques et de l’environnement de l’OMM, il s’agit « d’un scénario noir et ce n’est probablement pas ce qui se produira ». L’annonce du locataire de la Maison blanche, a-t-il dit, « est complexe et il faudrait du temps pour l’analyser ».

Il faudra plusieurs années avant que le monde « comprenne vraiment les implications » du retrait américain, a-t-il estimé.

L’Accord de Paris, adopté en décembre 2015 par la communauté internationale, vise à limiter le réchauffement climatique mondial à deux degrés maximum d’ici 2100, grâce principalement à une réduction des émissions de dioxyde de carbone et autres gaz à effet de serre liés aux énergies fossiles.

Dans une première réaction, le chef de l’ONU Antonio Guterres avait estimé que la décision américaine de se retirer de ce traité « est une déception majeure pour les efforts mondiaux visant à combattre le réchauffement climatique ».

« L’accord a été adopté par toutes les nations du monde en 2015 parce qu’elles reconnaissent les immenses dégâts causés par le changement climatique et l’énorme opportunité que représente l’action climatique », a-t-il rappelé.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :