Societe

Baccalauréat: Les cas de fraude en baisse de 60% par rapport à 2016

Les premiers jours de l’examen du baccalauréat, session juin 2017, se sont déroulés dans de « bonnes conditions », a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre de l’Education nationale, Mohamed Hassad.

Il a également fait état d’une nette baisse de plus de 60% des cas de fraude par rapport à la même session de 2016.

M. Hassad a rappelé, dans un exposé devant le Conseil de gouvernement réuni ce jeudi, que le nombre de candidats scolarisés à l’examen du baccalauréat au niveau national a atteint 325.191, dont 51% de garçons et 49% de filles et ce, sans compter les candidats libres, a précisé le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi lors d’un point de presse au terme de cette réunion.

Le nombre de candidats de l’enseignement public s’élève à 295.145, soit 91% du total des candidats scolarisés, tandis que les candidats de l’enseignement privé se chiffrent à 30.046 élèves (9%), a expliqué le ministre.

Le nombre des candidats des sections internationales du baccalauréat marocain, option Anglais, qui passeront, pour la première fois, l’examen, est de 72, alors que celui des candidats de la 2ème promotion des sections internationales, option Français, a atteint 8.058, a-t-il fait savoir.

Cette session a été marquée par la participation de la première promotion des candidats des parcours professionnels, dont le nombre est de l’ordre de 143 répartis sur 4 spécialités, a-t-il ajouté.

Les Académies régionales d’éducation et de formation et les directions provinciales y relevant ont mobilisé les ressources nécessaires afin d’assurer le bon déroulement des examens, à travers la préparation de 20.730 salles d’examens réparties sur 1.431 centres d’examens accueillant les candidats, la mobilisation de 41.460 surveillants afin de garantir l’égalité des chances, ainsi que 40.000 professeurs assurant la correction d’environ 3,6 millions de copies d’examens, a poursuivi le ministre.

Concernant les outils de suivi et de contrôle, 1.431 observateurs au niveau des centres d’examens, 164 observateurs régionaux et 82 observateurs nationaux seront mobilisés, tandis que 82 surveillants nationaux seront chargés de la supervision de la correction des examens dans les centres nationaux, a-t-il noté.

Le ministre a également relevé la préparation de 258 sujets propres à cette session par 33 comités nationaux spécialisés qui comprennent 222 membres représentant différentes matières et spécialités, ajoutant que la préparation a nécessité 5 mois de travail continu.

Les résultats de la session normale seront affichés le 22 juin, la session de rattrapage aura lieu les 11, 12 et 13 juillet et leurs résultats seront publiés le 21 juillet, a-t-il conclu.

Comments
To Top
%d blogueurs aiment cette page :